Saison 1, épisode 1 : La Carte

En pleine campagne militaire, le camp d'Arthur est en difficulté. Arthur et Lancelot décident de tenter une dernière action : envoyer Perceval et une troupe d'archers près de la frontière du Pays de Galles. Ce dernier peine à comprendre sa mission.
s01
1. La Carte : En pleine campagne militaire, le camp d'Arthur est en difficulté. Arthur et Lancelot décident de tenter une dernière action : envoyer Perceval et une troupe d'archers près de la frontière du Pays de Galles. Ce dernier peine à comprendre sa mission.
2. Le Répurgateur : Arthur et Lancelot, formant un tribunal avec le répurgateur, se retrouvent à devoir juger Perceval et Karadoc, arrêtés pour sorcellerie. Le répurgateur veut les brûler vifs pour hérésie.
3. Le Repas de famille : Arthur, Guenièvre et ses parents sont à table. Léodagan et Arthur discutent stratégie militaire, ce qui contrarie Séli et la Reine. Le ton monte, l'ambiance s'envenime et Guenièvre découvre au détour d'une réplique qu'Arthur ne l'a pas épousée pour les raisons qu'elle croyait.
4. Le Labyrinthe : La Dame du Lac confie une nouvelle mission à Arthur : récupérer le Bouclier d'Airain, qui donne la vie éternelle à celui qui le possède. Il faut pour cela affronter un Minotaure dans un labyrinthe souterrain. Arthur, Léodagan et Bohort se lancent dans cette quête, munis d'une amulette protectrice.
5. Des nouvelles du monde : Guenièvre et sa mère ont convoqué un barde au dîner, qui leur chante les nouvelles du monde. Malheureusement, les chansons sont atroces et les nouvelles sont vagues – y compris une qui concernerait la mort du roi Loth d'Orcanie.
6. Le Problème du chou : Guethenoc est mécontent car lors des dernières batailles, ses plantations de choux ont été détruites. En réparation, il demande à transférer ses cultures de choux à l’intérieur des murailles de Kaamelott, mais ses exigences finissent par devenir assez impressionnantes.
7. Le Coup d’épée : Arthur est sévèrement atteint à la tête et requiert l’aide de Merlin pour le guérir avec des incantations magiques. Toutefois, ce dernier souhaite utiliser des méthodes modernes, c’est-à-dire désinfecter au gros sel. Arthur n’apprécie guère, et injecte à Merlin le relaxant qu'il lui destinait. Puis il lui conseille d'oublier cette nouvelle mode : la médecine...
8. Tel un chevalier : Vexé par une insulte de Léodagan, Perceval se confie à Karadoc, qui lui recommande de ne pas se laisser faire. Il lui rappelle qu'il est un vrai chevalier et lui suggère d'aller voir le Roi et d'exiger qu'on le considère en tant que tel. Perceval en parle à Arthur à l'occasion d'un repas.
9. Lethal : Arthur souhaiterait abolir la peine de mort en Bretagne, tandis que Léodagan considère les exécutions comme un spectacle nécessaire à la justice.
10. Les Tartes aux myrtilles : Séli a cuisiné une tarte aux myrtilles qui s’avère immangeable, mais Arthur, Guenièvre et Léodagan sont contraints de la manger. Ce dessert est en fait un prétexte pour que Séli se plaigne de l’absence d’héritier.
11. Azenor : Lors d’un banquet, Arthur a repéré une jeune femme, Azenor, qu’il convoque au château pour lui proposer de devenir l’une de ses maîtresses. Après avoir refusé par peur de devoir « faire le tapin », elle finit par accepter, intéressée par le poste éventuel de reine.
12. Le Retour de Campagne : Arthur rentre de campagne, et Guenièvre sollicite ses faveurs. Le roi n’est pas très enthousiaste.
13. Le Chevalier Mystère : Autour de la Table Ronde flambant neuve, les chevaliers discutent d’un chevalier mystère : Provençal le Gaulois. Il s’avère que c’est en fait Perceval le Gallois, qui n’est pas capable de donner son propre nom sans se tromper. Le mystère demeure toutefois : Provençal le Gaulois a une excellente réputation, alors que Perceval...
14. La quête des deux renards : Perceval et Karadoc, disparus depuis trois semaines, arrivent au château pour raconter leur aventure, peu glorieuse : attablés à la taverne, ils ont mangé un agneau avarié, ce qui les a rendu malades tout le temps de leur disparition.
15. Le Billet doux : Angharad, la suivante de Guenièvre, demande l’aide d’Arthur pour avouer son amour à Perceval.
16. Monogame : Le Répurgateur vient soumettre au roi une nouvelle loi prête-à-signer, visant à interdire la polygamie. Arthur refuse catégoriquement.
17. Choc frontal : Un concentré de scènes de la vie quotidienne, qui ont un seul point commun : l’énervement.
18. Eunuques et Chauds Lapins : Arthur a convié Perceval à dîner, ainsi que le Perse Narsès, général de l’empire byzantin. Bien que cet invité soit eunuque – un mot qu'il faut expliquer laborieusement à Perceval et qui a pour conséquence de lui donner la nausée – il se montre particulièrement insistant pour voir des femmes. Et comme Arthur lui demande ce qu’il compte faire, Narsès explique qu’il se contente de regarder les ébats des autres.
19. Les Fesses de Guenièvre : Le Père Blaise met une touche finale à l’écriture d'une aventure d’Arthur et de Perceval, et en fait la lecture aux intéressés. Mais dans la scène finale, lors de la récapitulation des différents protagonistes, il fait mention de la reine d’une manière assez inattendue (« Guenièvre à la blanche fesse »), ce qui provoque l’ire du roi.
20. Le retour de Judée : Le chevalier Dagonet est de retour d’une mission concernant la quête du Graal en Judée. Il aurait parlé avec un vieillard de la famille de Joseph d'Arimathie, qui lui aurait confié savoir où était la coupe sacrée, juste avant de mourir.
21. Gladiator : Invitée à Rome, Guenièvre a défié malgré elle un gladiateur, et Arthur doit se battre contre lui à Kaamelott. Venec lui propose de droguer l’eau du combattant, mais Arthur préfère le payer pour implorer son pardon.
22. Un roi à la taverne : Arthur a réussi à retrouver Perceval et Karadoc à la taverne. Ces derniers justifient leur absence de la Table ronde, tandis que le roi leur entretient de leur destin, et que le tavernier cherche à savoir où il l’a déjà vu.
23. À la volette : Guenièvre a eu la mauvaise idée d’inviter un ménestrel pendant le repas, si bien que Arthur n'arrive pas à se concentrer lors d’une réunion militaire capitale : une chanson lui reste dans la tête. Bien mal aidé par Merlin, qui lui conseille de chanter à voix haute, le roi ne parvient pas à oublier cette comptine.
24. Le Trois de cœur : Arthur se sent très mal à l’aise de devoir partager sa couche avec deux personnes : sa femme et sa maîtresse Demetra.
25. La Pâte d’amande : Après son dernier séjour à Rome, Guenièvre est devenue dépendante de la pâte d’amande. Une fois son stock personnel dévoré, Guenièvre déprime et devient agressive. Arthur n’a qu’une solution : aller prendre la réserve de Bohort.
26. La Coccinelle de Madenn : Guethenoc accuse, en séance de doléances, le roi d'avoir fait un enfant à sa fille Madenn. Outré, le roi persuade le paysan de rentrer chez lui. Mais il s’avère qu’il est bien le père de l’enfant.
27. Le Négociateur : Des barbares sont aux portes du domaine, et Arthur et ses chevaliers s’apprêtent à partir les chasser. Mais Bohort a négocié avec eux, et a obtenu qu’ils n’attaquent point en échange des marais, ce qui fâche Arthur et Léodagan. En effet, pour une fois, ils étaient sûrs de gagner. D'autant plus que Bohort a cédé des terres aux envahisseurs : toutes celles qui bordent le château. Finalement la bataille a bien lieu, mais au pied des remparts.
28. Un bruit dans la nuit : À la veille d’une bataille, Arthur et ses troupes campent en forêt. Bohort ne parvient pas à dormir, et chercher à se rassurer auprès du roi sur les animaux peuplant la forêt. Arthur parvient à lui faire croire qu’il n’y a que des lapins, avant que Léodagan ne déclare avoir rencontré un ours.
29. Le Garde du corps : Un traité de paix est sur le point d’être signé, et un garde du corps est affecté à la protection d’Arthur. Ce garde du corps, très zélé, ne quitte pas des yeux le roi, y compris lorsqu’il est au lit avec une de ses maîtresses.
30. Heat : Arthur, Léodagan et Perceval sont isolés en forêt pendant une bataille et se cachent derrière des arbres. Tout en cherchant à imaginer des plans pour se tirer de cette situation, Arthur et Léodagan constatent la bêtise de Perceval, qui suggère de très nombreuses solutions stupides (telles qu’un allumage d’incendie pour débusquer les ennemis), ce qui manque de les faire repérer.
31. Décibels nocturnes : Arthur ronfle, et cela agace sa femme. Il va donc voir Merlin qui lui propose des solutions originales pour faire passer ce mal : deux œufs durs dans la bouche, puis une crevette dans chaque narine.
32. En forme de Graal : ors de la réunion de la Table Ronde, Bohort indique qu’il a reçu une piste : le Graal n’est pas un vase ou une coupe, mais un « récipient ». Les autres discutent de la forme du Graal.
33. Guenièvre et l’Orage : Un orage s’abat sur le château, et Guenièvre est terrifiée dans son lit : elle pense que les dieux veulent la punir. Arthur se voit alors obligé de la réconforter.
34. Ambidextrie : Perceval a de sérieux problèmes pour distinguer la droite de la gauche, ainsi qu’avec les points cardinaux. Ce qui rend difficile l’explication d’un plan de bataille par Arthur et Lancelot.
35. L’Éclaireur : Arthur envoie Perceval en éclaireur dans un camp ennemi situé en forêt. Comme le chevalier est inexpérimenté, le roi se voit contraint de l’accompagner.
36. La Taxe militaire : Le seigneur Jacca, que Léodagan croyait mort, vient protester contre une taxe que le royaume lui réclame, alors qu’il est noble. Les ministres d’Arthur lui répondent que c’est une taxe normale décidée pour tous les seigneurs non combattants. Jacca hésite alors entre payer, tout en se plaignant de ne pas avoir la somme, et rejoindre l’armée, tout en espérant un poste planqué. Sommé de payer tout en étant interdit de prélever l'argent sur ses paysans, Jacca se tâte.
37. L’Assassin de Kaamelott : Bohort est terrifié : plusieurs servants ont été tués pendant la nuit. Un assassin rôde au château, et l’on découvre très vite qu’il s'agit de Grüdü, très zélé dans sa tâche de protection d’Arthur.
38. Le Repos du guerrier : Demetra, Perceval et Guenièvre reprochent à Arthur d’avoir l’humeur variable : après quelques nuits avec Demetra, il serait calme et généreux, mais après quelques nuits avec Guenièvre, il deviendrait agressif et cinglant.
39. Le Oud : Arthur récupère un oud sur un camp égyptien déserté. Ses sérénades nostalgiques révèlent les doutes de Demetra, Guenièvre, Léodagan et Séli.
40. La Kleptomane : Azenor, la nouvelle maîtresse d’Arthur, ne cesse de voler de la nourriture. Elle a en effet appris depuis toute petite à voler, et elle commence à s’ennuyer au château.
41. La Potion de fécondité : Dans l’espoir de faire naitre un héritier, Séli fait préparer une potion de fécondité par Merlin. Celle-ci s’avère néanmoins désastreuse et met Arthur dans un piteux état.
42. Basidiomycètes : Quelques heures avant un assaut, gagné d’avance, contre l’ennemi, les troupes d’Arthur se réunissent en forêt et mangent une omelette, avec des champignons soigneusement cueillis par Perceval et Karadoc. Toutefois, ceux-ci ne savent pas reconnaître les champignons dangereux, et bientôt de sérieux troubles gastriques éparpillent l’armée dans les fourrés.
43. Discobole : De son dernier séjour à Rome, Guenièvre a ramené une sculpture représentant un discobole. Arthur est mécontent de voir la statue encombrer sa chambre.
44. La queue du Scorpion : L’empereur romain a été assassiné par un scorpion dissimulé dans son lit. Grüdü, le garde du corps du roi, s’en trouve inspiré et décide de protéger Arthur, dans le lit de sa maîtresse Demetra, contre les scorpions.
45. L'Interprète : Arthur doit signer un traité avec les Burgondes, mais l’interprète du chef ennemi prend la parole pour les dissuader de plier devant les ultimatums. Même s’il est évident que le chef burgonde flotte dans la bêtise, Arthur refuse de considérer l’avis d’un simple interprète. Contre son avis, Père Blaise décide de recruter ce dernier en tant qu’interprète burgonde officiel de Kaamelott.
46. Le signe : Un corbeau mort est retrouvé devant la porte d’Arthur. Ce dernier interroge Merlin pour comprendre le sens de ce présage.
47. Patience dans la plaine : Arthur et ses hommes sont sur le champ de bataille. Mais l’ennemi est absent et se fait attendre très longtemps.
48. Compagnons de chambrée : Alors que Guenièvre est partie en voyage, Arthur partage sa chambre avec l’évêque Boniface, fervent défenseur de l’homosexualité au sein de l’Église.
49. La vraie nature du Graal : Alors que la Table Ronde n’est que prétexte à bagarres et conflits, Arthur fait une déclaration sur la vraie nature du Graal : l’union. Ce discours remotive ses chevaliers, pour un temps, tout du moins.
50. Raison d'argent : Alors que la Table Ronde n’est que prétexte à bagarres et conflits, Arthur fait une déclaration sur la vraie nature du Graal : l’union. Ce discours remotive ses chevaliers, pour un temps, tout du moins.
51. Le banquet des chefs : À Kaamelott, on prépare le banquet des chefs de clans. Bohort veut servir des fruits de saisons, tandis que Venec insiste pour qu’ils commandent plusieurs douzaines de femmes, et propose de fournir trois porcs par personne aux chefs.
52. Le code de chevalerie : Le Père Blaise et Léodagan ont traduit le code de chevalerie, originellement écrit en ancien celte. Depuis, l’armée fait grêve lors des combats et les chevaliers se « relâchent » lors des veilles de pleines lunes. Tout compte fait, Arthur décidera de réinstaurer l’ancien code.
53. La grotte de Padraig : La Dame du Lac confie une mission à Arthur : tuer un ogre dans la grotte de Padraig. Arrivés près de la créature, Léodagan se plaint qu’il n’y a pas de récompense pendant que Bohort est terrifié. Tiraillé par ces deux avis, Arthur décide de faire demi-tour, en disant à la Dame du Lac qu'il n'a pas trouvé la grotte. Celle-ci trouve cela dommage, car il aurait pu récupérer l'émeraude géante que l'ogre avait avalée. Arthur essaie de se rattraper en lui promettant de se remettre en chasse dès le lendemain.
54. Dîner dansant : C’est le dîner de famille avec Léodagan, son épouse Séli, ses deux enfants Yvain et Guenièvre, ainsi que Arthur. Yvain aurait préféré aller diner chez son ami Gauvain, mais sa mère s’y oppose. Arthur se plaint alors que tous les diners en familles dégénèrent en dispute. Celui-ci n’échappe pas à la règle.
55. Unagi : Perceval et Karadoc développent une technique hilarante de combat sans armes, basée sur l’esquive.
56. La retraite : Perceval voudrait prendre sa retraite et profiter d’une cabane qu’il restaure au Pays de Galles. Le roi le prend très mal, même si la présence de Perceval dans la quête du Graal n'aj mais été une obligation pour ce dernier. Perceval songe alors à lui proposer d'être à mi-temps.
57. Arthur et les ténèbres : Arthur a peur du noir. Pour exploiter cette faille, Léodagan propose une mission en souterrain. Malheureusement pour lui, Bohort propose que Merlin confectionne une potion de vision nocturne. Même s'il fait quelques difficultés pour éteindre sa torche, Arthur échappe aux quolibets de son beau-père.
58. Les clandestins : Pris dans une tempête de neige, Arthur, Léodagan, Perceval et Karadoc trouvent refuge dans la taverne. Arthur est confus : il a peur que l’on découvre qui ils sont.
59. La visite d'Ygerne : Ygerne de Tintagel, la mère d’Arthur, vient rendre visite à son fils et elle n’arrête pas de le critiquer, en le comparant en permanence à son père Uther Pendragon. Arthur finit par se fâcher.
60. Vox Populi : Assis incognito à la table de la taverne, Arthur, Léodagan et Karadoc en profitent pour savoir ce que pense le tavernier du roi. Celui-ci n'avoue avoir qu'une seule envie : c'est de «lâcher ses chiens au cul» du roi Arthur en protestation contre la taxe sur les tonneaux de boisson.
61. Le Cas Yvain : Yvain, fils de Léodagan et de Séli, est un jeune chevalier peu dynamique qui passe le plus clair de son temps à dormir et vadrouiller avec son ami Gauvain. Réunis autour de la Table ronde, Arthur et les parents discutent de l’avenir d’Yvain, tiraillé entre l’intimidation martiale du père et l’appui artistique de la mère.
62. Le Chaudron Rutilant : Arthur et Perceval partent en quête du chaudron rutilant, un chaudron qui s’illumine si on lit un parchemin magique en sa présence. Seul problème : Perceval a oublié le parchemin à la taverne.
63. Goustan le Cruel : Arthur reçoit à sa table Goustan le Cruel, père de Léodagan et ancien roi de Carmélide. Goustan n’a de cesse de critiquer le comportement d’Arthur (ses excès de table, ses idées novatrices, sa sagesse, l’absence d’un héritier) mais se demande malgré tout les raisons qui poussent les habitants de Carmélide à fuir le pays. Arthur, lui, a son idée : entre Goustan «le Cruel» et Arthur «le Juste», les gens ont fait leur choix.
64. La table de Breccan : Arthur a commandé une table ronde et c’est le moment de constater l’achèvement de la commande. Il regrette qu’elle ne soit pas en pierre, et l’artisan le prévient de se méfier du cuir : c’est salissant.
65. Feu l'âne de Guethenoc : Guethenoc accuse Roparzh d’avoir tué son âne, et la séance de doléances devient un prétexte à un réglement de compte entre les deux paysans, au grand dam d’Arthur et Lancelot.
66. L'Imposteur : Arthur a de sérieux doutes sur Merlin, et le soupçonne de ne pas être un enchanteur. Il convoque Elias pour authentifier son laboratoire.
67. Les défis de Merlin : Elias de Kelliwic’h, enchanteur de Calédonie, se présente à la cour du roi et réclame un trésor, la Butte aux Cerfs. Merlin, qui craint sa puissance, lui lance plusieurs défis que l’enchanteur de Bretagne perd les uns après les autres. Grâce à Arthur, Elias finit tout de même par perdre le duel, mais ça ne rassure pas le roi sur les capacités de Merlin.
68. La fureur du Dragon : Yvain et Gauvain sont accompagnés par Arthur et Perceval dans une chasse au dragon en forêt qui tourne vite au fiasco.
69. Le dernier empereur : Le centurion romain Caius Camilus est invité à la table du roi, et fait part de la prochaine désertion de l’armée de César de l’île de Bretagne. En effet, le nouvel empereur est âgé de onze ans, et la rumeur court qu’il s’agit du dernier.
70. Perceval relance de quinze : Le patron de la taverne invite Perceval et Karadoc à faire une partie de Cul de chouette, un jeu de dés. Perceval, éliminé de la partie de Cul de chouette , propose alors de jouer à un jeu du Pays de Galles et il s’avère vite qu’il est le seul à en comprendre les règles.
71. La botte secréte : Quand Karadoc ne comprend pas un mot, et qu’il ne souhaite pas passer pour « un gland », il répond à ses interlocuteurs : « C’est pas faux. » Perceval, instruit de cette « botte secrète », l’utilise à tort et à travers avec son amante Angharad, ainsi qu’avec le roi et Lancelot, ce qui est propice à maints quiproquos.
72. Le tourment : La pleine lune fait ressortir les tourments amoureux de Guenièvre, Karadoc, Perceval, Démétra et Lancelot. Arthur se voit contraint d’écouter leurs plaintes.
73. Polymorphe : Après s’être fait narrer le récit de la conception d’Arthur par sa mère Ygerne, Guenièvre a peur que le roi soit un imposteur qui ait bu une potion de polymorphie pour se transformer en Arthur.
74. L'expurgation de Merlin : Le Répurgateur est agacé par Merlin et sa pratique de la magie : il souhaite le faire brûler en tant qu’hérétique. Arthur persuade alors l’enchanteur de reconnaître l’existence du « dieu unique » devant l’homme d’Église. Le Répurgateur est satisfait, mais prend Merlin un peu trop de haut. Résultat : ses cheveux et sa barbe poussent de façon démesurée, sans qu'il puisse prouver que cela vient de l'enchanteur.
75. Guenièvre et les oiseaux : Guenièvre évite la salle à manger depuis qu’elle a appris que la charpente trouée laisse passer les oiseaux. Arthur apprend donc qu’elle a peur des volatiles. Néanmoins, il s’avère aussi que Yvain a peur des guêpes, et le roi des serpents.
76. Le Forage : Perceval et Karadoc se sont mis en tête de creuser aléatoirement en forêt pour débusquer le Graal. Arthur, terriblement agacé par leur stupidité, leur donne pour mission de creuser toute la Bretagne.
77. Le serpent Géant : Perceval et Karadoc reviennent d’une mission de trois mois en Écosse. Ils étaient allés chasser le serpent géant du lac de l’Ombre ; malheureusement, ils l'ont confondu avec une anguille.
78. Codes et stratégies : Arthur et ses chevaliers dirigent une bataille depuis une colline. Mais les hommes ne regardent pas les signaux que l’état-major leur envoie, ce qui les mène vers une défaite certaine.
79. Le maître d'Armes : Arthur se fait entrainer par son maître d’armes, qui stimule le combat en insultant copieusement le roi. Ce dernier n’apprécie guère, et le fait savoir. Le maître d'armes, dévoué à son roi, lui explique que sans les insultes, il leur serait difficile d'avoir envie de se battre l'un contre l'autre. Il exhorte Arthur à suivre son exemple. Arthur entre un peu trop bien dans le jeu : il utilise des blessures intimes du maître. Cela stimule d'autant plus les combattants.
80. Le sixième sens : Karadoc et Perceval sont convoqués à la Table Ronde. C’est la Dame du Lac qui veut les voir, et Arthur, seul avec eux, leur explique qu’ils ne pourront pas la voir. Arrivée, elle explique que Perceval aura un destin exceptionnel, à la grande surprise du roi.
81. Les Volontaires : Désireux d’obtenir les félicitations du roi, Perceval et Karadoc sont volontaires pour l’accompagner en mission en souterrain. En plein combat, ils fuient et abandonnent le roi en prise avec des gobelins.
82. La Romance de Lancelot : Lancelot, confident de la reine, est aussi secrètement amoureux d'elle, et tente de le lui faire comprendre lors d’une entrevue, en vain. Croyant qu’il lui parle d’une femme quelconque, elle lui conseille de tuer son rival : le mari. Lancelot fait alors irruption dans la salle de bain, dans l’intention de tuer Arthur, ce qu’il ne fera pas.
83. Le secret de Lancelot : Arthur doit s’absenter et cherche un chevalier de confiance pour veiller sur la reine. Lancelot, secrètement amoureux, se porte volontaire. Il ne reste plus qu’au roi et son ami à convaincre Guenièvre d’être surveillée, ainsi que de porter une ceinture de chasteté.
84. Lacrimosa : Démétra constate que Arthur a avant tout besoin de réconfort, et propose à Guenièvre de faire boire au roi une potion pour le rendre triste, afin de pouvoir le consoler. Sur le point de fonctionner, la ruse tourne pourtant très vite au fiasco total.
85. La Mort le Roy Arthur : Pour ramener de l’argent dans les caisses du royaume, Père Blaise organise des visites guidées de Kaamelott. Lors de l’une d’entre elles, Arthur l’entend mentionner la prochaine étape de la visite : le tombeau du défunt et légendaire roi Arthur. Cette invention du prêtre, étudiée pour soustraire plus d’argent aux visiteurs en jouant sur leur émotion, n’est pas du goût du roi.
86. Le prodige du fakir : En mission en Gaule, Yvain et Gauvain, qui ont rencontré un fakir et des éléphants, tentent de raconter leurs mésaventures au roi et au Père Blaise.
87. Haunted : Bohort, paniqué, frappe en pleine nuit à la porte du roi. Il aurait vu le fantôme de Pendragon flotter dans la salle du trône. Arthur tente alors de le calmer.
88. La dent de requin : Perceval et Karadoc ont été envoyés chez Merlin chercher une dent de requin dont il a besoin sur le champ de bataille pour lancer un sort sur l’ennemi. Les deux amis, parvenus à la taverne avec l’objet, décident apeurés par une prétendue malédiction de le faire brûler par l’aubergiste. Pendant ce temps, Merlin parvient à trouver une dent de rongeur en forêt et tente de lancer le sort. Celui-ci ne parvient qu’à provoquer une crise de fou rire chez l’armée adverse. Toutefois la diversion permet à Arthur de remporter la bataille, et d'élaborer une nouvelle tactique : passer pour des incapables en un temps record.
89. Le Fléau de Dieu : Arthur, Léodagan et Bohort doivent négocier face à Attila, roi des Huns. La réunion, dans la salle du trône, révèle que l’envahisseur a des exigences déraisonnables : il veut l’intégralité de l’or de Kaamelott. Face aux protestations du roi, et en dépit de ses terribles cris, Attila montre qu’il n’est pas aussi terrifiant que sa réputation l’affirme. Ainsi, après d’âpres négociations, le chef barbare crie victoire : il a gagné un plat cuisiné.
90. Arthur et la question : Un voleur nargue l’autorité du roi en refusant de dénoncer ses complices. Léodagan propose de le torturer, et fait venir Arthur et Bohort pour leur présenter les produits de Venec. De son côté, Guenièvre voudrait que Arthur lui raconte ses journées.
91. Adoubement : Arthur s’aperçoit que Perceval n’a jamais été adoubé, et donc par conséquent qu’il n’est pas un chevalier et n’a pas sa place autour de la Table Ronde. Perceval, quant à lui, ne comprend pas pourquoi son armure ou son arme ne lui confère pas de légitimité. Arthur finira par adouber Perceval à la va-vite.
92. La fête de l'Hiver : Ygerne invite Arthur à la grande fête de l’hiver de Tintagel, d’où est originaire le roi. Celui-ci décline l’invitation, ce qui provoque l’ire de sa mère.
93. Enluminures : Autour de la Table Ronde, Perceval raconte ses aventures rocambolesques devant un Père Blaise dépité. Pour corriger les multiples erreurs de retranscription, le prêtre invente par hasard l’enluminure.
94. Les nouveaux frères : Yvain et Gauvain sont réunis par Arthur en un « binôme de chevaliers » pour montrer leur vaillance. Léodagan n’est pas enthousiaste...
95. La Jupe de Calogrenant : Calogrenant de Calédonie maudit les routes pavées qui l’ont fait chuter de cheval, en armure, au beau milieu d’une flaque. Les jambières de son armure étant rouillées, il se présente « cul nu » à la Table ronde. Alors que personne ne souhaite lui prêter une armure de rechange, le Père Blaise déclare que, suivant les règles, un chevalier ne peut rester aux réunions de la Table ronde qu’en armure ou en costume officiel. On finit par passer une couverture à carreaux à Calogrenant pour qu’il puisse se couvrir l
96. Le Pain : Guethenoc enrage, mais c’est un fait : le pain de Kaamelott est le plus mauvais de toute la Bretagne. Comme il hurle au complot, Arthur et Léodagan convoquent Karadoc pour goûter aux divers pains proposés par Guethenoc. Le jugement du « roi de la fourchette » est sans appel : « C’est de la merde. »
97. Agnus Dei : Guenièvre est une fervente adepte de la religion du « dieu unique », installée en Bretagne depuis quelques mois. Elle pousse Arthur à prier, et celui-ci s’exécute de manière inattendue.
98. Le Sort de rage : Arthur est las de voir ses hommes se battre mollement, et décide donc de faire envoyer par Merlin un sort de rage pour « remuer » ses troupes. Le sort touche aussi malheureusement les troupes adverses et, très vite, les deux armées attaquent d’un commun accord Arthur et les chevaliers.
99. Le Dragon des tunnels : Arthur, Perceval, Lancelot et un Bohort terrifié partent à la chasse au dragon des tunnels. Au final, Bohort se rassure en comprenant que les tunnels sont trop petits pour qu'un dragon s'y cache. C'est en sortant qu'ils comprennent que le dragon les attend dehors. Problème : Bohort s'est réfugié à l'intérieur des tunnels, avec les munitions nécessaires à la mort du dragon.
100. Le Zoomorphe : Merlin, en tant qu’enchanteur, possède la faculté de se transformer en animal, suivant un calendrier druidique. Ainsi, Arthur découvre que le chat qui se promène sur son lit n’est autre que Merlin. Après avoir appris que la transformation suivante est l'araignée, le roi s'inquiète après avoir vu sa femme écraser l'une d'entre elles.
101. Le Sacrifice : Le château est en proie aux hurlements des loups, qui incitent Elias à venir réclamer au roi un sacrifice humain de taille : la reine. Arthur, Léodagan et Lancelot refusent catégoriquement.
102. Merlin et les Loups : Les envahisseurs sont en marche. Arthur, Léodagan, Lancelot et l’armée de Kaamelott sont en position dans une forêt, et tentent de mettre en place un plan pour encercler l’ennemi – plan qui repose en grande partie sur l’intervention de Merlin et de son sort de « mur de flammes ». Seul problème : les loups grondent pour prévenir qu’une des leurs a été victime d’une fracture. Le druide doit donc choisir entre secourir la louve ou protéger Kaamelott. Il choisira la première solution, tandis que l’armée adverse viendra se fracasser contre Arthur et ses hommes.
103. L'Escorte : Arthur convoque Bohort au château alors que celui-ci se trouve dans le camp de Léodagan. Bohort doit traverser la forêt en pleine nuit. Contre toute attente, Léodagan et Bohort sympathisent et Léodagan escorte personnellement le chevalier peureux, et en profite pour lui parler de ses futures tourelles.
104. La blessure mortelle : D’après la Dame du Lac, Arthur se verra conduire par la fée Morgane, le jour de sa mort, sur l’île d’Avalon. Justement, après une sévère blessure, Morgane apparaît et demande à Arthur de la suivre. Celui-ci refuse tant que Merlin ne l’a pas soigné. Ce dernier arrive à le guérir contre toute attente, et Morgane déprime.
Who made this website?
s02
1. La Chambre : Arthur voit son bain compromis par Karadoc, Mevanwi, Léodagan et Séli, qui viennent se plaindre de problèmes dans l’attribution des différentes chambres. Le roi, passablement énervé, tente un changement pour Karadoc et Mevanwi, peu après refusé par Léodagan et Séli. Arthur leur propose alors de rentrer chacun chez soi : Léodagan et Séli en Carmélide, Mevanwi et Karadoc à Vannes. Finalement, Mevanwi et Séli s'arrangent entre elles.
2. Séli et les Rongeurs : Séli, qui a horreur des souris, en découvre une en pleine nuit dans les cuisines, et décide d’attendre qu’elle sorte de son trou afin de la tuer avec un maillet. Léodagan, Karadoc et Perceval la rejoignent.
3. Les Exploités : Perceval et Karadoc frappent à la porte de la chambre du roi pour se plaindre d’être exploités, « bon gré mal gré pour arriver vers la fin. » Arthur comprend vite qu’il s’agit d’un malentendu.
4. Le Rassemblement du corbeau : Arthur apprend que Merlin ne veut pas se rendre à une fête druidique nommée le « Rassemblement du corbeau ». L’enchanteur avoue qu’il a peur de participer aux épreuves d’improvisation de blagues. Arthur, secondé par Elias de Kelliwc'h, lui demande d’en raconter quelques-unes, pour finalement lui interdire de se rendre à la fête, tant son humour est navrant.
5. Le Terroriste : Un des prisonniers des geôles de Kaamelott réveille les habitants du château en hurlant la nuit. Il s’avère qu’il s’agit d'un ancien terroriste qui est resté emprisonné des années après la fin de sa peine. Enfermé à l'époque d'Uther Pendragon, il avait mis le feu à plusieurs édifices afin de protester contre l'alliance prévue avec les Romains. Arthur lui signale que l'alliance a été faite par lui, et que c'est plutôt une réussite pour tout le monde. Le prisonnier préfère alors rester enfermé, pensant qu'il recommencera ses attentats dès qu'il sera sorti de geôle.
6. Le Portrait : Léodagan s’est fait peindre son portrait, et ni Arthur, ni Bohort ne parviennent à le reconnaître, peut-être à cause du sourire que Léodagan affiche sur le portrait. Arthur leur montre alors une pièce de bronze à son effigie, mais les chevaliers, épaulés par Perceval, ne le reconnaissent pas eux non plus. Arthur se rend compte que sa femme a le même sourire que son père.
7. Unagi II : Perceval et Karadoc décident de casser des pierres à mains nues, tandis qu’Arthur assiste au spectacle.
8. L'enlévement de Guenièvre : Lancelot annonce au roi que Guenièvre a été enlevée par des Pictes. Arthur demande une participation à Léodagan pour une rançon éventuelle, avant d’envoyer Séli s’occuper de l’échange. Il s’avère en fait que Séli a orchestré avec Guenièvre un simulacre d’enlèvement, afin de soutirer de l'argent à son mari et à son gendre.
9. Vox populi II : Le roi décide d’organiser de grands sondages pour connaître les aspirations de son peuple. Il s’avère qu'une minorité souhaiterait voir Léodagan à la place d’Arthur. Le roi de Carmélide est galvanisé par ce résultat.
10. L'Ambition : Tour à tour les gardes, Guethenoc, le Père Blaise et Lancelot annoncent au roi leur départ et leurs aspirations à une condition supérieure.
11. La vigilance d'Arthur : Le bruit court que la reine et Lancelot sont très proches, et Arthur demande à son ami d’être prudent avec les rumeurs.
12. Les classes de Bohort : Arthur confie Bohort au maître d’armes pour l’aguerrir un peu. Celui-ci, après l'avoir asticoté, finit par réveiller la fougue martiale du chevalier, qui se déchaine. A la bataille suivante, alors que le roi décide du replis, Bohort charge seul. Une fois à l'infirmerie, Arthur est obligé de le faire garder, sans quoi Bohort retournerait au combat.
13. La Révolte : Guethenoc est à la tête d’une révolte paysanne, et Arthur et Léodagan essaient de le calmer.
14. Le Reclassement : Arthur, Lancelot et Léodagan, après avoir manqué de l'occire, proposent à Caius Camillus de déserter et d’accepter un titre de seigneur breton. Celui-ci est outré, mais demande toutefois à réfléchir quelques temps encore.
15. Plus près de toi : Le pape annonce à Arthur qu’il considèrera la Bretagne comme une terre barbare tant qu’une cathédrale n’aura pas été bâtie. Venec est appelé pour résoudre ce problème, et propose au roi une « pyramide en sapin aménagée en maison de passe » (dixit Arthur). Puis Venec lui fait remarquer qu'il n'a qu'à graisser la patte du pape. Le père Blaise opine, mais le problème demeure : Kaamelott est à cours de liquidités. Venec parle alors de ses prêts d'argent.
16. Le monde d'Arthur : Arthur, en phase de régression infantile, se met à jouer avec la nourriture.
17. L'Escorte II : Lancelot escorte la reine et sa mère dans la taverne. Séli est répugnée par le peuple pendant que Guenièvre s’aperçoit de ce qu’il pense d’elle. Arthur tente de lui remonter le moral, mais sans succès.
18. Sous les verrous : Les gardes n’ont pas reconnu Arthur, habillé en homme du peuple, et l’ont enfermé dans les geôles. Yvain refuse de l’en laisser sortir. Arthur lui propose alors de prendre sa place comme roi, après l'avoir fait sortir. Yvain prend donc la place du roi dans sa cellule.
19. Le Poème : Guenièvre essaye d’apprendre un poème, en pleine nuit, au grand dam d’Arthur, qui entame une diatribe sur la poésie.
20. La Quinte juste : e Père Blaise en a assez d’entendre des intervalles musicaux païens : pour lui, rien ne vaut la quinte juste. Arthur et Bohort entendent lui prouver le contraire.
21. Les Paris : Le tavernier propose à Perceval et Karadoc de parier sur des combats de chiens, dont le seul but pour lui est de se débarrasser d’animaux gêneurs : un petit chien, puis un furet, et enfin un oiseau, mais toujours conter un chien entrainé. Les deux premiers sont massacrés par leur adversaire, mais l'oiseau gagne le combat, et le tavernier propose un nouveau pari aux deux compères : un combat entre un chien et un asticot.
22. Immaculé Karadoc : Karadoc dissimule de la nourriture dans son lit, et sa femme Mevanwi lui demande de se laver. Karadoc finit par céder, mais apporte de quoi manger dans son bain, et trouve finalement ça pas si mal. Il accepterait donc de se laver quelques fois l'an. Arthur retrouve les restes du casse-croûte dans son bain.
23. Les Misanthropes : Morceaux choisis d’énervements : Séli, le tavernier, Merlin, et enfin Arthur ont besoin de solitude. Malheureusement, les gêneurs rôdent.
24. Sept cent quarante-quatre : Perceval dévoile sa capacité incroyable à compter très rapidement et précisément. Malheureusement les tentatives pour évaluer l'intérêt stratégique de cette capacité sont mises à mal par Karadoc. De plus, Perceval a des soucis avec des notions à priori plus simples pour les autres, y compris Karadoc.
25. Les Tuteurs : Arthur confie Yvain et Gauvain à Lancelot, afin de les aguerrir. C'est un échec, : les deux jeunes gens pensent avoir frôlé la mort. Venec est à son tour mis à contribution, mais leur sortie en bateau ne lui impose qu'une solution : les vendre. Ils sont ensuite confiés à Bohort, qui a beaucoup moins de mal à leur trouver des qualités. Mais ce ne sont pas exactement celles-là qu'Arthur souhaitait qu'ils développent.
26. Corpore sano : Tandis que Arthur et les chevaliers font des repas de trois heures, le maître d’armes suit un régime strict et frugal. Les commentaires de Guenièvre, Léodagan ou Karadoc montrent des points de vues très différents sur ce régime.
27. Silbury Hill : Guenièvre et Séli contractent des motifs rouges sur la peau, après s’être rendues près d’un cercle de pierre. Arthur et Léodagan font donc construire des remparts autour des cercles de pierre pour éviter les inconvénients. Le jour suivant, la mère et la fille ont de nouvelles marques : elles se sont rendues sur un cercle de culture. Arthur demande à Léodagan de construire des remparts autour des champs, ce qui ne manque pas de faire réagir Guethenoc.
28. Le Larcin : La panique gagne Bohort et le roi : Excalibur a disparu, ainsi que plusieurs affaires de la reine et de sa suivante Angharad. Il s’avère que les voleurs sont organisés par Venec. Celui-ci, après avoir tenté de négocier, finit par rendre les affaires, tout en empochant un acompte.
29. Les Mauvaises Graines : Yvain et Gauvain, embrigadés par des jeunes, ont écrit « Mort au roi » sur un mur de la cité, et se sont fait prendre. Léodagan part à la recherche des voyous, et les fait emmener comme esclaves. Séli lui reproche d'être trop dur, mais Léodagan lui rappelle qu'elle ne voulait pas que cela se sache.
30. La Joute ancillaire : Arthur et Guenièvre se battent à propos de leurs amis respectifs. Guenièvre invite Angharad à table, disant que c'est son amie. Arthur fait de même avec une servante étrangère.
31. L'Ivresse : Morceaux choisis d’ivresse : Bohort se saoûle à la suite d’un traité de paix raté, Arthur boit par dépit, et Léodagan, le maître d'armes et Guenièvre racontent leurs exploits de beuveries.
32. La Délégation maure : Une délégation maure est reçue à Kaamelott pour signer un traité de paix. Perceval, que le roi a invité à la table à condition de bien se comporter, manque de compromettre la paix en faisant des blagues douteuses sur les invités. A la fin du repas, il est en plus incapable de roter pour respecter les coutumes maures. Arthur finit par l'assommer. Le soir, Perceval le réveille pour lui montrer qu'il sait désormais roter.
33. La Cassette : Léodagan se retrouve en pleine nuit aux cuisines avec une cassette contenant un trésor dérobé au roi, qu’il essaye de dissimuler à un Karadoc affamé.
34. Le Tourment II : Perceval, lassé d’être sans cesse réprimandé par le roi, pense que celui-ci ne l’aime pas. Arthur lui démontre astucieusement le contraire.
35. Le Message codé : Arthur confie un message codé oral de la plus haute importance à Karadoc, qui doit le remettre à Lancelot. Mais il est pris, et le transmet à Perceval. Celui-ci le remet à Lancelot, mais évidemment il a été déformé.
36. L’Ancien Temps : Ygerne vient rendre visite à son fils, peu heureux d'une telle visite. Curieusement, celle-ci n’est pas aussi agressive que d’habitude. Elle vient en effet demander de l’argent au roi pour les fêtes paysannes.
37. Perceval et le Contre-sirop : Perceval propose un nouveau jeu au tavernier et à Karadoc : le Sirop. Comme toujours, les règles sont très complexe.
38. La Fête du printemps : Bohort est en charge de l’organisation de la fête du printemps de Kaamelott. Lui et le roi cherchent des animations originales à organiser. Les propositions de Léodagan, Séli ou Yvain et Gauvain, voire Perceval et Karadoc, sont loin d’être encourageantes.
39. La Garde royale : Perceval propose que ses cousins sans-logis forment une garde royale. Le roi est sceptique, à juste titre.
40. Le Havre de paix : Arthur a pris l’habitude de se reposer sur un banc, au pied d’un arbre dans le parc du château. Quand Léodagan prend sa place, le roi s’énerve. Puis ils finissent par s'habituer à leurs présences respectives.
41. La Botte secrète II : Perceval a fait trop bon usage de la botte secrète de Karadoc, si bien que le chevalier lui demande de ne pas se faire repérer, et d’avouer de temps en temps qu’il ne comprend pas un mot. Cette astuce paye, car Arthur manque de comprendre la technique de la botte secrète.
42. Le Jeu du caillou : Karadoc et son frère Kadoc jouent à un jeu : le jeu du caillou. Lancelot qui passe par là se retrouve à jouer avec le frère de Karadoc pendant que celui-ci est parti se soulager. La partie continue ; Arthur qui cherchait Lancelot partout et le père Blaise qui leur criait dessus parce qu'ils jouaient à côté de la chapelle, se trouvent mêlés au jeu. Mais Kadoc gagne toutes les parties.
43. Les Jumelles du pêcheur : Arthur reçoit deux de ses maîtresses : les sœurs « Jumelles du pêcheur ». L’une est douce et calme, l’autre est vive et agressive.
44. Le Dialogue de paix : Les Burgondes campent sur le territoire d’Arthur. Ce dernier organise une entrevue avec le roi des Burgondes, mais sans interprète, il ne parvient pas à aborder le sujet du traité de paix.
45. Le Cadeau : Les barbares offrent un cadeau étonnant à Arthur : un jeune bouc surnommé « Ferme-Ta-Geule ». Demetra est vexée et stressée par la présence de ce bouc dans sa chambre, alors qu'Arthur semble plus apprécier la présence du bouc que celle de sa maitresse.
46. Feue la vache de Roparzh : Encore un conflit entre Guethenoc et Roparzh ; cette fois, une vache de Roparzh est décédée sur le champ de Guethenoc. L’interessé réclame une vache en dédommagement.
47. Les Vœux : Chaque chevalier de la table ronde doit avoir fait promesse d'un vœu, mais Arthur et le père Blaise se rendent vite compte que cette histoire de vœux est un vrai casse-tête.
48. Les Chiens de guerre : Arthur demande des chiens de guerre à Galessin. Alors que le dressage n’est plus pratiqué en Orcanie depuis quelques siècles, celui-ci lui donne un petit chien craintif nommé Attila.
49. The Game : Les Calédoniens provoquent Kaamelott au jeu de la balle : c’est l’occasion pour le roi et ses chevaliers (Lancelot, Bohort, Perceval et Léodagan) de s’entraîner, dans un chaos croissant.
50. Arthur in Love : Arthur tombe amoureux d’une jeune femme dans le parc du château. Il décide de lui offrir une fleur, spécialement greffée par Guethenoc. La jeune femme apprécie les fleurs, quoique d’une manière inattendue.
51. La Rencontre : Arthur expose un traité de paix entre les peuples de Tintagel, représentés par sa mère Ygerne, et les Pictes, représentés par sa belle-mère Séli. La rencontre débute mal, et ne s'améliore pas. Mais Arthur fait remarquer aux belligérantes que leur avis n'est plus demandé, car elles ont signées le traité. Séli et Ygerne, désolées de cette paix, se proposent de relancer la guerre, afin de maintenir les hommes occupés et en forme.
52. Le Guet : Yvain boude parce qu'Arthur lui préfère Gauvain pour une mission. Lors de celle-ci, Gauvain se montre particulièrement maladroit en cherchant le trésor qu'ils sont venus chercher. Désirant tout d'abord ramener une cuillère en bois au château, il trouve des pièces d'or, et demande au roi si elles ont de la valeur. Au deuxième coffre, il s'enfonce une écharde dans le doigt. Du coup, lorsqu'Arthur propose à Yvain de l'accompagner dans une nouvelle mission, ce dernier préfère refuser, craignant qu'il lui arrive la même chose.
53. Les Alchimistes : Perceval et Karadoc souhaitent une potion de puissance, mais l’enchanteur Merlin la leur refuse après que les deux amis ont déclenché un incendie dans le château avec un parchemin de boule de feu. Ils vont alors emprunter des fioles pour concocter la potion eux-mêmes, et le résultat est plutôt inattendu. Grâce à leur potion, ils aident à remporter la bataille suivante, mais les nerfs des autres chevaliers sont mis à mal par les compères.
54. La Corde : Arthur, Calogrenant, Lancelot et Léodagan s’attachent à une corde et s’espacent pour ne pas perdre leur chemin dans une forêt supposée hantée. Quand Lancelot fait une pause pour enlever des épines dans ses pieds, la discorde se déclenche.
55. Les Neiges éternelles : Bohort va mal : le climat et la neige le dépriment. Arthur lui propose une mission en Andalousie, prétexte pour des vacances. Mais Bohort ne veut pas d'un traitement de faveur. Arthur est alors obligé de lui tirer dessus avec une arbalète pour que le chevalier se décide à partir.
56. L’Invincible : Merlin a élaboré par erreur une potion d’invincibilité, en essayant de créer une potion pour les maux de gorge de dame Mevanwi. Arthur et Lancelot organisent, avant de découvrir l’erreur, une fête en son honneur. La fête tourne court lorsque Merlin rate une démonstration de ses pouvoirs.
57. La Fumée blanche : Léodagan et Arthur s'étonnent de voir une fumée blanche s'élever de la forêt. Curieux, ils décident de partir voir d'où elle vient. Il s'avère en fait que ce sont les seigneurs Calogrenant et Lancelot qui se sont perdus et qui attendaient de l'aide. Bien entendu, ni Léodagan, ni Arthur n'ont pris de carte et les voilà perdus pour plusieurs jours jusqu'à ce qu'ils retrouvent enfin le chemin du château. De retour à Kaamelott, ils croisent Yvain qui se demande pourquoi il n'y a plus de fumée dans la forêt, alors qu'il en avait vu une peu de temps auparavant. Ils l'injurient copieusement pour ne pas avoir prévenu le château alors qu'ils étaient perdus. Le jour suivant, Léodagan et Arthur aperçoivent à nouveau la fumée blanche : ils décident de ne pas s'en occuper.
58. L’Anniversaire de Guenièvre : Lancelot rappelle à Arthur le jour de l'anniversaire de la reine. Offusqué que le roi l'ait oublié, il se fait rappeler que l'anniversaire du roi, tout aussi proche, n'a pas l'air d'avoir la même importance pour lui. Il aide ensuite Arthur à préparer le dîner d'anniversaire de Guenièvre. Tout se passe bien, excepté pour le cadeau fait à Guenièvre, intentionnellement immonde.
59. L'Absent : Arthur s’est faché contre Lancelot, et celui-ci n’est plus convoqué à la Table Ronde, au grand dam des autres chevaliers. Arthur reconnaît son erreur et cherche une solution.
60. Le Donneur : Une bande de brigands a saccagé une partie de la cité sans rencontrer de résistance de la part des gardes, qui étaient sous le commandement de Bohort. Il s’avère en fait que Perceval et Karadoc essayaient d’apprendre un jeu du Pays de Galles aux gardes, ce qui a conduit à leur désertion. Pour ne pas dénoncer, Bohort assume ses fautes, à la grande surprise d’Arthur et du Père Blaise. Mais il finit par lâcher le morceau, et s'en veut alors terriblement.
61. O'Brother : Premier contact d’Arthur avec le frère de Karadoc, Kadoc. Celui-ci est atteint d’un retard mental, expliqué par le fait qu’il ne dort jamais. Karadoc essaye de le caser à la Table Ronde, en vain, avant de l’engager dans l’armée de Kaamelott…
62. Les Esclaves : Bohort persuade Arthur d’aller acheter quelques esclaves au marché. Grüdü les accompagne. Venec leur vend bien un esclave, mais ils sont victimes d'un vol à l'arraché sur le chemin du retour.
63. Les Drapeaux : Bohort engage un nouveau porte-drapeaux. Celui-ci est assez maladroit : au lieu de parlementer avec les ennemis, il les insulte sans le vouloir, et déclenche la bataille.
64. La Ronde : La reine et les maîtresses se réunissent sur le lit d’Arthur, qui a désespérement besoin de sommeil.
65. La Voix céleste : La Dame du Lac guide Arthur, sans apparaître, dans un souterrain. Celui-ci se perd et commence à s’énerver. La Dame, perdue elle aussi, finit par se vexer et le plante là. Après un moment, elle se manifeste à nouveau, et tente une nouvelle fois de le guider. Mais ils se disputent à nouveau. Après avoir difficilement retrouvé son chemin, Arthur est recontacté mais fait semblant de ne plus rien entendre.
66. Merlin l’archaïque : Guenièvre consulte toute la cour pour noter les dates d’anniversaire de tout un chacun, et apprend avec Lancelot que Merlin a 883 ans. C’est un problème, puisque Arthur avait promis d’offrir l’âge en pièces d’or des personnes fêtant leur anniversaire.
67. Spiritueux : Guethenoc, Roparzh et Belt présentent tous trois leurs vins à Arthur, chargé de les départager. Le roi est formel : ils sont tous aussi mauvais les uns que les autres. La dégustation s'achève dans une grande beuverie.
68. Amen : Le père Blaise recommande à tous de venir écouter la première messe à la chapelle de Kaamelott, ce qui dérange Arthur dans ses plans pour une mission militaire. A la fin de la messe, lui et Lancelot ont quelques éclaircissements à obtenir du père Blaise : pourquoi en latin ? Le père Blaise est assez étonné de savoir que certains auditeurs se sont endormis, et propose que la messe soit désormais obligatoire, afin de s'assurer de l'assiduité des fidèles. La semaine suivante, Arthur décide que la messe n'aura lieu que tous les mois.
69. Pupi : Arthur et Grüdü, avec Karadoc et sa petite famille, assistent au marché du village au spectacle de marionnettes avec les personnages représentant la cour de Kaamelott. Arthur se rend compte que son personnage est un des plus populaire, mais également que l'idylle naissante entre Guenièvre et Lancelot est connue du peuple.
70. Un roi à la taverne II : Arthur se rend compte que Perceval et Karadoc passent la majeure partie de leur temps à la taverne, et s’y rend pour en parler avec le tavernier. La situation s’avère encore pire que prévue.
71. L’Alliance : Un chef de clan calédonien refuse de se rallier à Arthur. Ce dernier est inquiet.
72. Mater dixit : C'est l'hiver et Arthur est malade en pleine campagne militaire. Sa mère Ygerne vient lui apporter personnellement de quoi le soigner, mais Arthur fait l'enfant. Elle lui annonce que son adversaire, ancien camarade de jeu et malade lui aussi, a fait une trêve (par l'intermédiaire de sa propre mère) pour se soigner. Mais elle empêche Arthur d'aller voir ses hommes sans avoir revêtu plusieurs fourrures.
73. L'Absolution : Le Répurgateur initie Arthur à la pratique de la confession.
74. Aux yeux de tous : Lasse d’être remise en cause, la Dame du Lac propose au roi d’apparaître aux yeux de Bohort et de Lancelot. Malheureusement, elle apparaît sous les traits de Bohort, et déguisée avec un uniforme de centurion.
75. Le Sort perdu : Merlin rate un sort, ce qui a pour effet de rendre les yeux d’Arthur et Léodagan phosphorescents; Léodagan a par ailleurs les yeux roses. A la réunion de la Table ronde, le conseil annule la prochaine mission, qui nécessitait une discrétion absolue et le noir complet. Arthur et Léodagan, en désespoir de cause, font un « numéro » sur la place du marché, qui ne leur rapporte quasiment rien.
76. La restriction : La nouvelle intendante refuse la bectance de nuit au chevalier Karadoc, qui réagit plutôt mal. Arthur intervient : l'intendante doit surveiller les chapardages, excepté dans le cas très spécial du seigneur Karadoc. Le soir où Léodagan cherche un casse-croûte pour la nuit, l'intendante intervient à nouveau.
77. L’Oubli : Arthur et Léodagan font le retour sur une mission dans un labyrinthe plein de gobelins. À force de s'engueuler et de ne pas pouvoir dormir, ils décident de retourner au labyrinthe. Peine perdue : les gobelins sont toujours là mais l'or reste introuvable. Ils y retournent une troisième fois lorsque Léodagan se souvient enfin l'avoir posé avant la sortie. Pourtant, ils ne retrouvent rien.
78. Le Rebelle : Arthur n'assiste pas à une réunion de la Table Ronde. Il entend dire que Lancelot se serait écrié : « Le roi, je l'emmerde. » Arthur lui demande des explications. La discussion tourne court quand Lancelot perd à nouveau son calme et morigène le roi. Celui-ci lui offre des vacances forcées, dont Lancelot reviendra avec encore plus de rancœur contre Arthur.
79. Le Temps des Secrets : Arthur dit à Lancelot qu'il a rêvé qu'on essayait « de lui piquer sa femme, » mais il ne se souvient plus qui. Plus tard, dans la chambre de Lancelot, Bohort lui révèle son grand secret : il n'a jamais fait ses classes militaires. Lancelot lui révèle alors le sien : il est amoureux de la reine. Le lendemain, Arthur apprend que Bohort a passé la nuit dans la chambre de Lancelot, et se méprend sur la raison. Il avertit alors Lancelot, qui avoue le secret de Bohort.
80. La Morsure du Dace : Arthur consulte Merlin: un chef des Carpates l'a mordu au cou et il ne supporte plus la lumière du jour. Merlin lui conseille de ne s'approcher trop près de personne, tant qu'il n'a pas trouvé le remède. Lancelot, puis Demetra font tout de même les frais du changement de personnalité d'Arthur. Merlin arrive tout de même à le guérir, mais en employant une potion qu'il n'a pas faite lui-même.
81. La Conscience d’Arthur : Arthur est très dur avec Perceval, et s'ensuit un dialogue avec sa conscience. Celle-ci lui explique que tant qu'il traitera Perceval comme un nul, celui-ci le sera, afin de correspondre le plus possible à ce qu'Arthur suppose qu'il est. La conscience lui conseille donc de le féliciter, ou de ne pas trop le blâmer quand c'est nécessaire. Mais le premier essai est un échec : Perceval s'évanouit lorsqu'il entend Arthur le complimenter.
82. Les Volontaires II : Karadoc et Perceval demandent l'aide de Merlin pour devenir des «pièces-maîtresses».
83. Always : Par Calogrenant, Arthur reçoit un message de Galles : Perceval est mort. Il est atterré, tout comme Léodagant et Karadoc. Mais il a l'impression que le fantôme de Perceval le suit et le conseille. Sa motivation pour la quête du Graal remonte : il parvient même à intéresser Yvain et Gauvain. C'est alors que Perceval réapparaît : pas du tout mort, mais ayant été très malade, il avait demandé qu'on envoie une missive « au cas où ». La motivation d'Arthur retombe.
84. Spangenhelm : Les chevaliers de la Table Ronde inaugurent une nouvelle cérémonie de prière pour honorer les morts au combat. Malheureusement, d’une part ils n’arrivent pas à se souvenir de quiconque tombé au combat, d’autre part ils refusent de mettre leur casques d’armure, car cela leur donne des « têtes de gland ».
85. Les Pigeons : Arthur se pose des questions sur les capacités de ses pigeons voyageurs, ainsi que sur la date et la provenance des messages qu'il transporte. Tout d'abord Lancelot, puis Léodagan lui prouvent que ce système n'est pas fiable.
86. Les Félicitations : C'est l'anniversaire d'Arthur. Il reçoit, comme chaque année, les voeux de ses chevaliers. Mais entre l'« oubli » de Lancelot, l'autoplagiat volontaire de Calogrenant, les errances métaphysiques incompréhensibles de Gauvain, le poème infantile raté d'Yvain, et la chanson à boire de Perceval, le roi Arthur n'est pas vraiment gâté.
87. Le Plat national : Arthur sollicite Guethenoc et Roparzh afin de trouver un plat national. Voyant la difficulté pour les agriculteurs que cela représente, il fait appel à Karadoc. Celui-ci allonge une tranche de jambon sur une tranche de pain, et recouvre le tout d'une tranche de fromage ; il leur conseille ensuite de griller le tout au four. Les autres sont impressionnés, et veulent donner au nouveau plat le nom de son inventeur. Ce dernier préfère son surnom, « Kroc ». Arthur présente donc : « Le Kroc, messieurs ! »
88. Des hommes d’honneur : Dans le but d'impressionner leurs hommes, Léodagan amène Arthur à la recherche d'un temple perdu défendu par une hydre à six têtes. Mais ses informations datent un peu : Arthur a déjà effectué la mission, et ramassé le trésor après. Pour ne pas avoir l'air de rentrer bredouille, ils concoctent un faux trésor, tiré de leurs bourses.
89. L'Enragé : Arhtur est fou d'amour de Tegeirian. Enragé !
90. Trois cent soixante degrés : Yvain et Gauvain veulent réussir une mission dans des souterrains. Arthur donne un conseil : il faut regarder à 360 degrés à chaque fois qu'on entre dans une pièce, par mesure de sécurité. Tout d'abord pensant qu'il s'agit d'une température, ils comprennent qu'il faut faire un tour sur soi-même. Ils enchaînent donc les tours sur eux-mêmes, mètre après mètre, les faisant toujours dans le même sens. Ils finissent par s'évanouir, et sont retrouvés par Arthur et ses chevaliers qui se demandent ce qu'il a pu leur arriver.
91. Le Passage secret : Bohort est éclaireur pour une mission avec Arthur et Léodagan. Sauf qu'il n'est pas très éclairé. Le passage qu'il arpente les amène d'ailleurs dans la salle du trône de Kaamelott, sans embûches.
92. Le Complot : Arthur se fait attaquer dans le couloir de Kaamelott. Parmi les clans revendiquant l'attentat, on retrouve étonnement le blason de la Carmélide. Arthur est un peu fâché avec Léodagan.
93. Le Secret d’Arthur : Ygerne avoue à Séli, devant Léodagan et Arthur, que ce dernier a eu une éducation romaine, de 10 à 20 ans dans la Légion. Léodagan entre dans une colère noire, Séli n'est pas loin d'avoir la même réaction. Même si Arthur clame qu'il n'est pas romain, sa femme non plus n'arrive pas à l'accepter. Son mari lui explique alors que Rome n'aurait jamais accepté qu'il fédère les clans bretons si lui-même n'avait pas été éduqué par les Romains.
94. Stargate : La Dame du Lac n'est pas contente. En revanche, Arthur est vraiment fatigué d'avoir à aller chercher des « objets magiques débiles dont tout le mode se fout ». Mais La Dame lui révèle que les Dieux sont exaspérés, et pour se venger, elle a ouvert une Porte du Chaos, qui laissent passer les pires créatures de l'Univers. Celle-ci est directement ouverte à l'intérieur de Kaamelott. Lancelot, Bohort et Arthur attendent la première créature qui apparaît. C'est Perceval, qui a aperçu la même porte dans la cour du château. Il n'y a donc pas de danger. Arthur discute ensuite avec Perceval, pour savoir si c'est le courage ou l'inconscience qui l'a fait prendre un passage dont il ne voyait pas l'issue.
95. Le Pédagogue : Léodagan a des problèmes avec l'éducation d'Yvain. Il demande de l'aide à Merlin, qui lui recommande «l'écoute». Yvain ne veut plus « subir les fantasmes carriéristes d'une entité générationnelle réactionnaire et oppressive. » Léodagan a l'air de comprendre le concept de l'écoute, et parvient apparemment à dialoguer avec son fils, soulevant l'incrédulité de Séli. Mais il a le malheur d'essayer cette nouvelle méthode sur un sujet plus brûlant : les tours de garde dont Arthur ne veut plus discuter avec lui. L'énervement de Léodagan l'emporte, et il s'en prend ensuite à Merlin. Le druide lui répond qu'il faut vraiment écouter son interlocuteur, et non pas, comme Léodagan, faire semblant.
96. Les Parchemins magiques : Les Vandales ont infligé une sévère défaite à Arthur : ils ont utilisé la magie, alors que Merlin était absent. Les Vandales n'étant pas habituellement des adeptes de la magie, Arthur se pose quelques questions. Il découvre, tombé de la sacoche d'un ennemi, un parchemin de sort signé Merlin. Celui-ci, tout d'abord soupçonné de traîtrise, explique qu'il a paumé des parchemins qu'il avait acheté pour la bataille. Il attend des excuses.
97. L'Orateur : Les paysans sont en colère. Les Saxons les attaquent. Arthur doit faire un discours pour les rassurer. Un discours c'est une chose, mais Excalibur ça impressionne.
98. Excalibur et le Destin : Au cours d'un entraînement, le maître d'armes prend Excalibur en main. Celle-ci perd alors tout rayonnement. Arthur voudrait bien avoir une explication, et la Dame du Lac lui apparaît lors d'un échauffement avec Karadoc. La Dame lui explique que seul le Destin de son porteur fait briller Excalibur. Si cela ne marche ni avec le maître d'armes, ni avec Karadoc, c'est qu'ils n'ont pas de destin grandiose. Peu après, lors d'un entraînement avec Perceval, Arthur lui propose de prendre son épée et la sienne en main, alors que lui ne se servira que de ses mains. Mais quand Excalibur est empoignée par Perceval, elle flamboie encore plus que lorsque c'est Arthur qui la tient.
99. La Frange romaine : Arthur et Perceval sont chez Caius Camillus, qui fait le coiffeur. Caius en fait un peu trop, Arthur ne se reconnaît plus, et ça fait trop Romain.
100. Les Comptes : Il n'y a plus un rond à Kaamelott. Lancelot demande où sont toutes les richesses qu'ils ont amassées. Il déclare avoir remis le butin de toutes ses quêtes à Léodagan, qui est pris à parti par Arthur. En réalité, Lancelot dissimule une partie de ses découvertes.
s03
1. Le Chevalier errant : Arthur et Calogrenant croisent Lancelot en forêt. Celui-ci se montre dès qu'il apprend qu'on le dit mort à Kaamelott.
2. Le Magnanime : A la grande surprise de tous, Léodagan décide de lever le pied concernant les exécutions et les punitions. Non content de les organiser à Kaamelott, il assiste aussi à celles de son père, en Carmélide (qui, semble-t-il, sont d'un autre calibre).
3. L’Aveu de Bohort : Pensant mourir dans l'immédiat des suites d'une blessures au combat, Bohort avoue à Arthur qu'il n'a jamais fait ses classes.
4. Séfriane d’Aquitaine : La nièce du duc d'Aquitaine est là pour écouter à une réunion de la Table Ronde. Elle est enceinte, et elle n'est pas discrète...
5. Le Renfort magique : A cause de l'incompétence de Merlin et des menaces saxonnes, Arthur demande à Elias De Kelliwic'h d'apporter son aide au Royaume. Les deux enchanteurs ont visiblement des problèmes d'entente.
6. Morituri : Yvain et Gauvain offrent un ennuyeux et navrant combat à l'occasion d'un tournoi en l'honneur du Roi. Avant de s'endormir, ce dernier baisse le pouce, signe que le combat est désormais à mort.
7. Le Porte-bonheur : Karadoc apprend que Lancelot possède un porte-bonheur qu'il ne quitte jamais : un couteau. Pour imiter Lancelot, Karadoc décide d'emporter, pendant une quête, le compotier de sa grand-mère en guise de porte-bonheur. Inutile de dire que la furtivité de la mission est altérée.
8. Les Derniers Outrages : Forcé de se soumettre à une tradition graciant des prisonniers à Kaamelott, Léodagan décide de soumettre à son tour Arthur à une tradition de son pays lors d'une bataille en Carmélide. Arthur doit donc coucher avec la fille ainée du chef de clan vaincu, pour respecter la coutume. Cependant, «il n'en a pas envie»...
9. Le Sanglier de Cornouailles : Arthur découvre qu'il est également appelé «le Sanglier de Cornouailles». Le fautif est Merlin qui avait décidé de le nommer ainsi pour on ne sait quelle raison. Pour le «remercier», Arthur lui en trouve un aussi...
10. Le Tournoi : Un tournoi à Kaamelott. Avec Kay et sa corne qui énerve le roi.
11. Le Combat des chefs : Arthur reçoit une provocation de chef de clan en duel. Le Roi accepte cependant le combat, apprenant que son adversaire est âgé de plus de 80 ans. Or, le jour du duel ce n'est pas le vieillard attendu qui se présente mais un combattant arménien réputé pour écraser les crânes à mains nues.
12. Le Fléau de Dieu II : Attila est aux portes de Kaamelott. Il exige les femmes de Kaamelott, les négociations s'entament ...
13. Le Professionnel : Venec présente au roi un tueur professionnel «légendaire», le pirate Urgan, prêt à lui rendre service.
14. Unagi III : Encore les techniques d'entraînement de combat de Perceval et Karadoc. Arthur essaie d'aider...
15. Ablutions : Arthur est endormi dans son bain. Mevanwi, la femme de Karadoc, veut se laver et le rejoint discrètement. Arthur se demande si...
16. La Potion de vivacité : Arthur demande à Merlin de lui concocter une potion pour lui donner un coup de fouet. Merlin en avait achetée une. Mais il lit mal le druidique, et au lieu d'une seule goutte tel que prescrit, Arthur avale la fiole entière...
17. Perceval chante Sloubi : Perceval présente un autre jeu du Pays de Galles: le sloubi.
18. Le Déserteur : Caius se présente à Kaamelott en pleine nuit. Il entretient Léodagan, Lancelot et Arthur du départ prochain des troupes Romaines de la terre bretonne (voir épisode 2.12, «Le Reclassement»). Il en profite pour voir s'il pourrait à cette occasion rester et devenir seigneur Breton. Sauf que le nom Caius en Breton, c'est Kay, comme le sonneur... Et ça fait clodo...
19. Silbury Hill II : Encore les cercles de culture et les apparitions de boules orange à Silbury Hill. Arthur ne veut pas avoir à expliquer.
20. Saponides et Détergents : Arthur organise une grande délégation politique représentative pour aller rencontrer l'empereur à Rome. Il doit inviter des paysans. Et il doit les rendre présentables...
21. Les Affranchis : Arthur trouve que le personnel de Kaamelott est rare. En même temps, il s'adresse à Venec, le marchand d’esclaves, pour libérer des galériens. Mais Arthur découvre que Venec vend de nouveau les esclaves qu'il lui a achetés, et ils doivent aussi travailler ailleurs. Mais Arthur décide de les affranchir tous.
22. Legenda : Arthur doit garder le petit neveu de Karadoc. Il lui raconte une histoire... qui révèle l'état d'esprit du roi.
23. Le Dialogue de paix II : Une rencontre entre le roi Burgonde, le roi Viking, le roi Arthur et Léodagan est organisée pour y discuter paix. Seulement, les frontières de la langue s'imposent.
24. Le Repos du guerrier II : Karadoc a mis le feu à la tente de Perceval, s'en suit une dispute. Perceval veut dormir sous la tente du roi.
25. Cryda de Tintagel : Ygerne vient annoncer la visite d'une personnalité importante de Tintagel: Cryda, la tante d'Arthur, qu'il hait cordialement. Et c'est réciproque.
26. La Corne d’abondance : La Dame du Lac apparaît à Arthur pour lui dire que le Graal pourrait aussi être une corne d'abondance. Karadoc est soudainement très intéressé.
27. La Poétique - 1/2 : Perceval essaie de raconter une histoire à la Table Ronde, mais personne ne comprend rien. Arthur essaie de lui apprendre comment raconter, à lui enseigner la poétique.
28. La Poétique - 2/2 : Suite de l'épisode précédent. Perceval essaie toujours de raconter son histoire... Et Arthur essaie toujours désespérément de l'aider...
29. Guenièvre et Euripide : Guenièvre va jouer Cassandre dans Les Troyennes d'Euripide, et elle a une nouvelle coiffure à la hurluberlu... Arthur lui donne une leçon de théâtre.
30. Les Suppléants : Perceval remplace le maître d'armes pour donner un cours. Lorsque Arthur vient chercher le chevalier, c'est Kadoc qui prend le rôle de professeur.
31. Le Trouble : Arthur et Mevanwi se font de beaux yeux... Et tous se troublent en les voyant se regarder. Et pendant ce temps-là, la Reine regarde ailleurs comme d'habitude...
32. L’Ivresse II : Arthur et Lancelot sont ivres. La tension monte... Excalibur revient toujours à l'élu. Mais est-ce Arthur ?
33. Le Petit Poucet : Bohort essaie de sécher une mission en forêt...
34. Les Cousins : Bohort est fou de joie d'apprendre que lui et Lancelot sont cousins (le père de Bohort est le frère de Ban de Bénoïc, le père de Lancelot).
35. L’Abstinent : Arthur se cherche des excuses improbables pour ne pas avoir à toucher Guenièvre
36. La Pierre de Lune : Merlin est joyeux, il a enfin trouvé la Pierre de Lune, celle qui transforme la viande de chèvre en eau ! A quoi cela peut-il bien servir ?
37. La Potion de vérité : Séli veut une potion de vérité. Elias de Kelliwic’h apparaît et lui en vend une. Mais c'est Arthur et Guenièvre qui la boivent...
38. L’Ankou : Un serviteur meurt. L'Ankou apparaît. Il veut qu'Arthur l'aide à charrier le corps.
39. Les Clous de la Sainte Croix : Perceval de retour de quête, annonce aux chevaliers de la table ronde qu'il était en possession des clous qui avaient servi à crucifier le Christ.
40. Dream on : Mauvais rêves! Bohort rêve que Lancelot le tue... Karadoc rêve qu'Arthur ne se gêne pas pour faire la cour à Mevanwi devant lui... Arthur rêve que Perceval a retrouvé le Graal mais qu'il le mélange avec tout le service de coupes du tavernier...
41. La Menace fantôme : Perceval et Karadoc s'engagent seuls dans une quête. Portes ouvertes, aucun ennemi, trésor à portée de main, tout leur semble anormalement simple.
42. La Pythie : Guenièvre consulte une pythie, une diseuse de bonne aventure. Elle veut savoir si Arthur a des enfants cachés.
43. La Nuit du nomade : Arthur ne veut pas dormir avec sa nouvelle maîtresse Aélis (la fille du chef de clan de Carmélide vaincu). Il retourne chez Guenièvre, qui l'énerve. Il retourne chez Aélis, qui l'énerve... et il retourne...
44. Les Paris II : Venec organise des combats de chiens dans la chambre qu'il a prise à Kaamelott. Ça dérange Bohort.
50. La Révolte II : Nouvelle révolte de paysans... Pourquoi au juste? Euh...
51. Poltergeist : Arthur essaie d'enseigner un code à Perceval et Karadoc...
52. Au Bonheur des Dames : Guenièvre organise la réunion des dames des chevaliers de la Table Ronde. Séli accepte d'organiser seulement si Bohort amène sa femme, dont elle doute totalement de l'existence.
53. Le Solitaire : Lancelot est dans son camp solitaire de la forêt. Il veut être seul. Arrive Léodagan pour reluquer. Puis Bohort... Puis Guenièvre... Puis Arthur...
54. L’Arche de transport : Perceval montre à Arthur, Lancelot et l'incompétent Merlin, la structure qu'il a trouvé en forêt. Ils supposent qu'il s'agit d'une arche de transport. Perceval se propose de passer inconsciemment à travers.
55. La Coopération : Merlin ne peut entrer dans son labo... parce qu'Elias de Kelliwic’h lui a confisqué les clés et refuse de les lui rendre.
56. Haunted II : Yvain et Gauvain partent en mission dans un château hanté.
57. Aux yeux de tous II : La Dame du Lac devient subitement visible aux yeux de tous. Tous sauf ceux d'Arthur ...
58. Les Festivités : Les seigneurs Léodagan et Bohort organisent simultanément deux banquets, ce qui dérange Séli, en charge de l'organisation. Arthur essaye de parlementer avec eux pour trouver une solution.
59. Cuisine et Dépendances : Guenièvre se joint à Arthur pour une casse-graine de minuit. Guenièvre dit qu'il se passe « des choses » dans la cuisine.
60. La Ronde II : Les maîtresses d'Arthur font l'éducation sexuelle de Guenièvre...
61. L’Empressée : Angharad, la bonniche de Guenièvre, essaie de mettre cartes sur table avec Perceval... qui ne comprend rien.
62. Le Tourment III : Mevanwi commence à en avoir assez de Karadoc. Karadoc admet qu'elle est attirée par le prestige.
63. Feue la poule de Guethenoc : Roparzh vole une poule à Guethenoc. Par vengeance, ce dernier empoisonne l'intégralité du bétail de Roparzh.
64. La Crypte maléfique : Arthur est obligé d'accompagner Perceval et Karadoc en mission, qui font preuve d'une bêtise particulièrement épaisse... mais eux pensent qu'ils progressent.
65. La Baliste : Léodagan souhaite démolir la grande porte du château (ou la remonter de 35 pieds ...). En effet, il a fait construire une baliste à l'intérieur de l'enceinte de Kaamelott. Seul hic, on ne peut pas la sortir...
66. Les Tourelles : Le beau-père d'Arthur et Bohort s'opposent sur le sort des fonds du royaume. L'un veut les transformer en tourelles de surveillance des côtes alors que l'autre veut créer une troupe de danseurs. Le Roi demande donc à Guethenoc de venir prétendre qu'il n'y a plus de bois.
67. L'Attaque nocturne : Lancelot réveille Arthur pour lui dire qu'on a vu une troupe dans la forêt et que c'est peut-être une attaque. Puis Léodagan. Pluis le maître d'armes. Arthur préfère que tous se concertent avant de le réveiller...
68. La Potion de fécondité II : Séli exige une potion de fécondité à Merlin. Sauf que Léodagan ne veut pas vraiment participer... Et Élias est là pour aider.
69. La Restriction II : Séli surveille les stocks de nourriture aux cuisines et interdit successivement au Père Blaise de venir se faire un petit goûter de minuit. Puis Arthur... Puis Léodagan... Mais pas Karadoc! Pourquoi?
70. La Baraka : Karadoc se fait arnaquer au bonneteau par un tricheur qui lui a promis que l'« œil de taupe » était en lui. Au début gagnant et faisant confiance à cette soi-disant baraka, Karadoc accumule les pertes. Perceval le remplace alors à la table de jeu, et commence à regagner l'argent perdu. Alors que le tavernier demande à l'arnaqueur à quel moment la situation doit à nouveau se renverser, celui-ci lui avoue que Perceval est trop fort pour lui. Ce dernier finit par tout remporter : il a vraiment l'« œil de taupe ».
71. Arthur in Love II : Mevanwi passe voir Arthur... Ils se promènent au jardin et causent fleurs.
72. La Grande Bataille : Karadoc obtient de Venec trois bassines de fromage non affiné. Et Arthur passe par là et ne peut pas s'empêcher...
73. Witness : Kadoc rôde dans les couloirs... Il est là pendant que Lancelot et Arthur discutent comment utiliser les jeunes troupes. On pense qu'il ne comprend rien. Mais il répète une phrase entendue hors-contexte tout à coup dans le cours du Maître d'armes. Et on imagine l'embrouille...
74. Le Tribut : Arthur en campagne doit donner un tribut et envoie Perceval à Kaamelott pour en choisir un dans la salle des coffres. Que choisir?...
75. Les Auditeurs libres : Arthur veut s'entraîner et méditer tout seul dans le calme mais Perceval et Karadoc veulent le regarder...
76. La Fête de l’hiver II : Ygerne veut encore inviter Arthur à la Fête de l'hiver de Tintagel.
77. L’Espion : La Table Ronde envoie un espion chez les paysans. Hervé de Rinel est désigné volontaire (parce qu'il n'écoutait pas...).
78. Stargate II : Arthur, Perceval et Karadoc trouvent une porte dimensionnelle. Évidemment, Perceval et Karadoc ne comprennent pas ce que c'est, mais Perceval est volontaire pour l'essayer. Perceval arrive dans un monde à deux soleils et ramène un truc... Un truc qui fait un peu indien...
79. Raison d’argent II : On vérifie les comptes au Père Blaise dans la salle des coffres...
80. Le Vulgarisateur : Perceval demande à Arthur une manière douce que pourrait utiliser sa grand-mère pour expliquer à ses fils (les oncles de Perceval donc) qu'elle va bientôt mourir. De plus, d'après Perceval, ceux-ci ne sont pas des flèches.
81. Le Mangonneau : Léodagan montre une nouvelle machine de guerre qu'il veut faire acheter.
82. Sous les verrous II : Arthur et Lancelot ont une nouvelle fois quitté le château en tenue de paysans, pour voyager en sécurité. Ils rentrent au château séparément. Une nouvelle fois, Arthur se fait capturer par ses gardes qui ne le reconnaissent pas. Et Lancelot fait son obtus: il ne veut pas le libérer avant d'être sûr que c'est bien Arthur.
83. Alone in the Dark : Karadoc a peur d'être seul dans le noir. Il a peur des spectres.
84. Le Justicier : Les paysans ont engagé un justicier pour les mener. La horde confronte Arthur pendant qu'il est dans son bain ! Mais le justicier ne sait pas exactement où il est...
85. L’Assemblée des rois - 1/2 : C'est la réunion des chefs du Royaume de Logres. On attend longtemps leur arrivée pour l'Assemblée... Le maître d’armes et Grüdü sont seuls à surveiller la grande porte. Enfin assemblés, Arthur, roi de Bretagne préside et fait les présentations: Calogrenant, roi de Calédonie; Loth, roi d’Orcanie; Hoël, roi d’Armorique; Ketchatar, roi d’Irlande. Il oublie de mentionner Léodagan, roi de Carmélide, et celui-ci est vexé. Ça commence bien...
86. La Veillée : Guenièvre est terrorisée à l'idée d'être seule avec sa belle-mère Ygerne. Elle doit passer la veillée avec elle.
87. Le Culte secret : La Dame du Lac apparaît alors qu'Arthur allait méditer devant la regia, une lance romaine. Arthur n'aurait-il pas le culte de Mars ? Engagé dans une quête au nom d'un dieu unique qu'il n'adore pas, Arthur démontre à la Dame les contradictions religieuses de son temps.
88. L’Étudiant : Perceval décide d'assister au cours que donne Arthur aux jeunes chevaliers. Le cours porte sur les armes de siège (la catapulte).
89. L’Insomniaque : Guenièvre n'arrive pas à dormir sous la tente en forêt avec tous ces animaux qui font du bruit. Elle veut partager ses passions... mais c'est la guerre.
90. Le Législateur : Mevanwi arrive aux cuisines pour rencontrer Arthur. Mais Guenièvre est déjà là... Mevanwi veut qu'Arthur abroge la loi qui dit que si un chevalier est éprise d'une femme d'un autre chevalier, il doit y avoir combat à mort entre les chevaliers. Arthur dit qu'il en déjà abrogé trop...
91. La Chevalerie : Arthur se fait professeur et expose sa vision de la chevalerie aux jeunes chevaliers. L'explication s'avère difficile en présence d'Yvain et Gauvain ...
92. Les Défis de Merlin II : Comme Merlin et Elias de Kelliwic'h n'arrivent pas à travailler ensemble, Arthur décide de lancer un défi aux 2 enchanteurs. Le perdant sera renvoyé !
93. Le Mauvais Augure : Séli ne se fait pas à la polygamie... Arthur va voir Prisca la voyante, qui reçoit malgré elle un augure: « Ne touche à la femme du chevalier, Arthur. Les dieux le prendront comme un affront ».
94. Le Médiateur : Le Père Blaise veut parler à Arthur à Lancelot. Les gens s'inquiètent: ils ont l'air de ne plus s'entendre. Père Blaise s'offre comme médiateur.
95. Le Baiser romain : Demetra explique à Mevanwi le baiser romain. Karadoc n'aime pas. Mais Mevanwi en recevra un...
96. Hollow Man : La potion pour l'angine de Merlin rend Arthur invisible (mais l'angine est toujours là...). Lancelot confie un message à Bohort pour Guenièvre: il est amoureux d'elle. Bohort lui dit. Et il y a un courant d'air... Et la Dame du Lac sait des choses aussi...
97. Le Trophée : Perceval réussit une mission !
98. La Dispute - 1/2 : Lancelot annonce qu'il part définitivement, et dit ses quatre vérités à Arthur.
99. La Dispute - 2/2 : Lancelot amorce un mouvement séparatiste. Bohort ne réussit pas à le raisonner, et l'abandonne. Guenièvre surprend Mevanwi et Arthur. Elle prend une grave décision...
s04
1. Tous les matins du monde - 1/2 : C'est un beau matin. Guenièvre est bien partie rejoindre Lancelot; ils sont réunis. Les notables à Kaamelott sont consternés. Séli est enragée contre sa fille; à l'inverse d'Arthur, qui ne cache pas sa joie.
2. Tous les matins du monde - 2/2 : Il n'y a plus de reine à Kaamelott. Séli essaie de se faire une raison. La Dame du Lac apparaît enragée de la désinvolture et le manque de foi d'Arthur et craint pour la quête du Graal.
3. Raison et Sentiments : Guenièvre est joyeuse de sa liberté. Lancelot veut lui faire une déclaration solennelle, mais ses hommes ne cessent de le déranger...
4. Le Dédale : Arthur, Merlin et Grüdü sont dans un dédale...
5. Les Tartes aux fraises : Séli renoue avec la pâtisserie, pour le plus grand malheur de la table du Roi.
6. Les Pisteurs : Arthur, Léodagan, Perceval et Karadoc sont en plein pistage en forêt, lorsqu'une empreinte de botte stimule l'imagination de ces deux derniers.
7. La Faute - 1/2 : Mevanwi rejoint Arthur dans son lit. Mais Arthur l'avertit que s'ils décident d'aller jusqu'au bout, la Faute sera officiellement commise aux yeux de Dieu, ce qui ne refroidit nullement les ardeurs de la jeune femme. La Dame du Lac apparaît, semble-t-il, un peu trop tard...
8. La Faute - 2/2 : Arthur est réveillé par Karadoc qui ne retrouve pas sa femme. Ce qui mène à une expédition de pêche...
9. L’Ascension du Lion : Séli et Léodagan ont obtenu une réunion avec Arthur afin de lui demander une place permanente à la Table Ronde pour leur fils Yvain. Contre toute attente, le Roi accepte immédiatement, et le Chevalier au Lion marque les esprits dès la première réunion !
10. Le Traître : Arrêté pour avoir revendu du vin grec, le tavernier monnaye sa liberté en informant Arthur de la présence d'un traître parmi ses Chevaliers. Il le décrit comme un grand brun frisé à l'allure antipathique ...
11. Une vie simple : Guenièvre et Lancelot poursuivent leurs amourettes en forêt, mais l'ancienne Reine de Kaamelott semble moins enthousiaste qu'au début en ce qui concerne la simplicité de leur cadre de vie.
12. Le Privilégié : Encore bisbille entre Merlin et Élias. Arthur essaie encore de les ménager... Jusqu'à ce qu'il découvre qu'Élias a acheté fort cher une griffe de dragon.
13. Le Bouleversé : Bohort se lamente sur les derniers évènements survenus à Kaamelott. Arthur tente de lui remonter le moral. À sa façon !
14. Dagonet et le Cadastre : Loth, roi d'Orcanie, et Galessin révèlent à Dagonet leur participation au complot de Lancelot. Ils veulent convaincre Dagonet de se joindre à eux pour profiter des terrains que possède ce dernier.
15. Les Liaisons dangereuses : Demetra essaie de convaincre Aelis et les Jumelles du pêcheur que les maîtresses devraient faire équipe pour que Demetra devienne reine en lui faisant un bâtard. Mais Aelis ne supporte pas la soudaine prétention de Demetra et aussi veut lui en faire un... Et les Jumelles aussi...
16. Les Exploités II : Perceval et Karadoc en ont gros ! Suite à une réaction négative du Roi lors d'un banquet, les deux compères viennent lui demander des comptes en plein milieu de la nuit.
17. Duel - 1/2 : Karadoc sort de sa chambre pour son goûter de 2h et Arthur en profite juste pour dire bonsoir à Mevanwi... Mais pour elle, ça ne va pas assez vite. Elle veut qu'Arthur prenne ses responsabilités. Ensuite, elle révèle à Karadoc qu'Arthur la veut et qu'il doit le provoquer en duel. Karadoc va voir Arthur en ami...
18. Duel - 2/2 : Karadoc ne veut pas faire de duel «pour une histoire de gonzesse», ce qui fait fulminer Mevanwi. Arthur exige au père Blaise qu'il trouve une faille dans la loi et dans les coutumes du pays de Vannes qui exige que Karadoc doit le tuer. (Père Blaise lui permet de faire aussi le lien avec cette situation avec celle avec Lancelot et Guenièvre...). Arthur la trouve: l'échange solennel des épouses! Et Karadoc est fou de joie !
19. La Foi bretonne : Ygerne essaie de convaincre Arthur de donner un signe fort au peuple breton pour prouver sa légitimité. Mais Arthur semble désabusé.
20. Au service secret de Sa Majesté : À la Table Ronde, Arthur et ses chevaliers décident à l'unanimité (une fois n'est pas coutume) d'envoyer un espion qui suivra les mouvements de troupes dans le camp dissident de Lancelot.
21. La Parade : Demetra dit à Arthur que, malgré le respect qu'elle doit à son épouse («la reine des putes»...), elle estime être la plus apte à prendre sa place et devenir reine. Puis Aelis lui dit que c'est elle la plus apte (elle est toujours «partante»). Puis les Jumelles aussi (sauf qu'elles vireraient toutes les autres maîtresses...). Une folle petite bataille s'en suit (une belle scène de fantaisie absurde!).
22. Seigneur Caius : Arthur et Léodagan (et Yvain) rendent visite à Caius. Tel que promis, Arthur l'a fait seigneur de terre. Mais l’ancien centurion peine à comprendre son nouveau rôle, et ne parvient pas encore à gérer son fief et ses gens.
23. L’Échange - 1/2 : Karadoc se sent honoré d'échanger d'épouses avec Arthur (et il sera bien le temps un jour d'aller chercher Guenièvre...). Mevanwi est furieuse qu'il soit si joyeux, mais finalement elle se sent bien débarrassée. Ils célèbrent l’échange avec Arthur près du grand lac. Père Blaise proteste en traînant puisque Guenièvre n'y est pas, et bien qu'elle n'y sera évidemment pas. Bohort craint la vengeance des dieux... Pendant ce temps, Yvain révèle à Séli et Léodagan la cérémonie... et ils en saisissent les conséquences !
24. L’Échange - 2/2 : Pour finir la cérémonie, il faut un druide. On va chercher Merlin (même s'il ne sait pas lire le druidique...). Léodagan et Séli, parents de l'échangée absente (fuyarde), contestent la légitimité et la validité de la cérémonie. Et craignent pour leur position à la cour... Mais la cérémonie a bel et bien lieu.
25. L’Échelle de Perceval : Perceval a fait des progrès: sur une échelle de 1 à 100, il a passé de 4 à 5. Il est tout fier. Maintenant il invente toutes sortes d'échelles...
26. La Chambre de la reine : Mevanwi prend sa place comme épouse d'Arthur et reine. Mais par contre, pour les maîtresses d'Arthur, il dit à Mevanwi de marcher dos au mur dans les couloirs... Et elle doit s'adapter à la vie avec lui: il n'y a pas de nourriture dans les draps!
27. Les Émancipés : Yvain a oublié son armure en Carmélide, mais il a un mot de sa mère. Yvain et Gauvain ont une mission: la surveillance d'un poste avancé et y résider en garnison 2 semaines pour assurer la surveillance du périmètre. Sauf qu'il y a quelques mots qu'ils n'ont pas compris
28. La Révoquée : Les conséquences des agissements d'Arthur débutent (accepter les départs de Lancelot et Guenièvre, puis d'ignorer l'avertissement des dieux par la voyante, et de procéder à l'échange d'épouses). Une nuit, la Dame du Lac débarque dans la chambre d’Arthur, en forme humaine. Grelotante, elle annonce au roi que les dieux l’ont bannie. Elle n'a aucune idée comment vivre en humaine.
29. La Baliste II : Arthur, fou de rage, demande à Léodagan de virer la baliste qui gêne l'entrée du château. Selon Léodagan, la tâche s'avère plus compliquée que ça, et fait preuve de mauvaise foi.
30. Les Bonnes : Ferghus vient réclamer la suivante de Guenièvre. Arthur accepte, malgré la vive réticence de Léodagan et Bohort. Angharad quitte donc ses fonctions pour aller servir au camp de Lancelot, et dit sans trembler ses quatre vérités au roi et à Mevanwi.
31. La Révolte III : Guethenoc essaie de convaincre Roparzh de faire une nouvelle révolte. Il a truc nouveau avant d'aller gueuler comme d'habitude: savoir pourquoi qu'ils gueulent !
32. Le Rapport : Venec a fourni Arthur d'un espion pour aller voir ce qui se passe chez Lancelot. Finalement, c'était peu utile...
33. Les Novices : Lancelot ne connaît pas les choses de l'amour, au grand dam de Guenièvre. À Kaamelott, Séli élabore un plan biscornu pour que sa fille donne un héritier au royaume de Logres.
34. L’Art de la table : Soucieux de garder leur place au château, Séli et Léodagan s'invitent tous les jours à la table du roi. Lors d'un repas, Séli déverse sa colère sur Arthur et Mevanwi.
35. Les Refoulés : Karadoc, accompagné de Perceval, vient récupérer Guenièvre. Il se heurte à Ferghus et aux autres gardes du camp de Lancelot.
36. Les Tuteurs II : Yvain et Gauvain, toujours dans leur poste de guet, reçoivent tour à tour la visite d'Arthur, de Léodagan et de Bohort.
37. Le Tourment IV : Karadoc, Perceval, et Angharad (étonnamment) sont en pleine tourmente sentimentale. Ils se confient l'un après l'autre au roi Arthur.
38. Le Rassemblement du corbeau II : Arthur force Merlin à participer au Rassemblement du Corbeau. Merlin refuse, encore et toujours, prétextant qu'il ne sait pas improviser de blagues.
39. Le Grand Départ : Yvain et Gauvain doivent partir à la tour de guet. Mais ils ne se sont pas réveillés et Séli est très en colère.
40. La Clandestine : Arthur arrive tant bien que mal à cacher l'ex-Dame du Lac dans le château.
41. L’Auberge rouge : Perceval embarque Arthur en mission contre des bandits sévissant dans une auberge. Bandits embauchés par un certain Venec...
42. Les Envahisseurs : Kaamelott est attaqué par les Burgondes et par Attila. Arthur essaie de trouver un stratagème pour repousser Attila en se servant du chef burgonde, sous les yeux effrayés de Bohort.
43. Les Curieux - 1/2 : Malgré de nombreuses tentatives d'explications du Père Blaise, le Maître d'armes refuse de croire que le Roi a échangé d'épouse avec Karadoc. Ils décident donc d'aller frapper à sa porte pour vérifier... ce qui énerve sérieusement Arthur!
44. Les Curieux - 2/2 : Père Blaise essaie encore de convaincre le maitre d'armes que le roi est avec Mevanwi. Ils retentent alors de frapper à la porte de la chambre du roi pour essayer de voir avec qui il se trouve... mais en vain...
45. Les Tacticiens - 1/2 : Karadoc réclame l'aide de toute l'armée pour attaquer le camp de Lancelot et récupérer Guenièvre. Arthur refuse, bien entendu. Il va falloir trouver une tactique...
46. Les Tacticiens - 2/2 : Arthur ne veut toujours pas prêter son armée à Karadoc, mais celui-ci a un plan... Il a simplement besoin d'emprunter la corne de Kay.
47. La Réponse : Lancelot voit quelqu'un en noir dans la forêt... Ensuite, la fée Morgane dit à Arthur qu'il y a quelque chose à propos de lui dans un livre du temps de Pendragon, Les Prophéties. Le roi découvre que le livre s'ouvre tout seul, à la page de sa prophétie...
48. Unagi IV : Encore une nouvelle technique de combat inattendue et hilarante, inventée par les seigneurs Perceval et Karadoc ! Avec Arthur aux premières loges !
49. La vie est belle : Encore à table avec Arthur, Perceval remet son adoubement sur le tapis.
50. Anges et Démons : La Dame du Lac veut qu'Arthur trouve le moyen de la renvoyer d'où elle vient, rapidement! Elle n'en peut plus: elle a peur du noir, elle a froid, il y a des insectes... Élias dit qu'il ne peut pas aider, et que si un ange a été banni, c'est qu'il y a eu faute, et il ne peut retourner que si la faute est réparée.
51. La Rémanence : Malgré l'affection qu'elle éprouve pour Lancelot, Guenièvre émet des réserves sur leur idylle. D'autant plus que celui-ci se montre extrêmement possessif...
52. La Potion de vivacité II : Elias confectionne une potion de vivacité pour Arthur. Mais gare aux mauvaises blagues concernant la posologie !
53. Vox populi III : Le peuple gronde. Bohort pense que c'est à cause de l'échange de femme. Les paysans n'en peuvent plus... avec ces giboulées ! Pour ce qui est de la femme du roi, bof...
54. La Sonde : Arthur attend l'espion avec son rapport. Il paraît que c'est un as... Il attend... Pendant ce temps, au camp de Lancelot, on interroge un « marchand... euh... de bêtes! »
55. La Relève : Pour Yvain et Gauvain, en poste sur une tourelle, c'est le jour où ils se feront relever par un collègue. Il attendent... Mais la relève, c'est Perceval. Et il avait compris d'aller relever ses collets.
56. Perceval fait ritournelle : Perceval explique un nouveau jeu farfelu du Pays de Galles: le jeu du Pélican. Pour commencer il faut 120 ou 130 artichauts, celui qui remporte la donne les classe du plus lisse au plus râpeux... On ne peut pas faire raitournelle (et non pas ritournelle) tant qu'il y a encore des artichauts dans la banque. Quand il explique, Perceval sent qu'on le prend pour un con. Mais Arthur, lui, le comprend.
57. La Poétique II - 1/2 : Arthur donne à Perceval une nouvelle leçon de comment raconter une aventure. Et de voir si ce qu'il raconte en est une, s'il s'est vraiment passé quelque chose...
58. La Poétique II - 2/2 : La leçon continue... Des boulettes de pain dans les trous de nez jusqu'à la préparation du casse-croûte, c'est l'aventure !
59. La Permission : Yvain et Gauvain rentrent en cachette de la tour de guet. Mais attention, pas de problème, la tour est sûre: ils l'ont fermée à clef !
60. Le Dragon gris : Perceval et Karadoc sont fermement résolus à pourchasser le dragon gris et afficher une victoire à leur tableau de chasse peu glorieux. Mais sur le chemin, il y a la taverne...
61. Le Rêve d’Ygerne : Un rêve d'Ygerne conduit Arthur, Grüdü et cette dernière dans un dédale. Mais les indications du rêve restent très floues.
62. Les Chaperons : Bohort et Ferghus sont les chaperons respectifs de Perceval et Angharad.
63. L’Habitué : À la taverne, Perceval attend Venec pour une fille.
64. Le Camp romain : Caius ne répond plus aux messages; il est parti de son domaine. Arthur le retrouve dans le camp romain... désert !
65. La Réaffectation : Yvain et Gauvain ont réussi leur mission en surveillance de poste avancé. Eux, et Séli, veut qu'on leur trouve une nouvelle affectation tout de suite. Arthur en trouve un à leur niveau...
66. Le Jeu de la guerre : Nouvelle visite du roi des Burgondes sans interprète. Arthur n'est pas sûr s'il comprend ce qu'on lui dit, surtout quand il dit «guerre», «fruit au sirop» et «salsifi» sur le même ton... Le Burgonde le convie à un jeu.
67. Loth et le Graal : Le roi Loth d'Orcanie arrive voir Lancelot dans son camp organiser son mouvement séparatiste. Ça l'arrangerait si Lancelot trouvait le Graal avant l'automne...
68. La Répétition : Bohort essaie de faire répéter une scène pour une fête. Évidemment, Karadoc et Perceval ne comprennent rien... Et Arthur est vexé parce que, manifestement, une scène de la pièce est à propos de sa relation avec Mevanwi...
69. Le Refuge : Arthur et Léodagan sont dans le milieu d'une bataille et trouvent refuge dans une cabane de Roparzh. Ou de Guethenoc... Pendant que dehors la bataille avec les Germains (ou les Wisigoths, ou les Saxons... on n'est pas sûr...) fait rage, en dedans Roparzh et Guethenoc se disputent la possession de la cabane.
70. L’Ultimatum : Arthur doit répondre à Lancelot par une mise en garde ou un ultimatum ? Il veut lui dire qu'il démantèle ses troupes (mais il ne faut pas le vexer...). Ferghus, le messager, ne comprend rien, transmet de travers... et rien ne bouge. Guenièvre veut aider mais on l'ignore...
71. La Dame et le Lac : La Dame du Lac veut justement aller au lac, pensant qu'elle pourrait communiquer avec les dieux... Mais ça ne marche pas, elle ne flotte pas, elle se mouille. Serait-elle mortelle en plus ?
72. Beaucoup de bruit pour rien : Arthur essaie d'expliquer à Perceval la différence entre le vœu de chevalerie, le vœu qu'on fait quand on voit une comète (ou une étoile filante), et les autres (de chasteté, de silence...).
73. Le Oud II : Yvain joue de l'oud. Il pense qu'il est génial, les autres pensent qu'il est innommable...
74. Le Discours : Loth, roi d'Orcanie, arrive au camp de Lancelot pour une petite mise au point avec lui (surtout qu'il a tout payé...). Il arrive avec Karadoc, qui passait par là... pour récupérer sa femme. Première nouvelle pour Lancelot et Guenièvre (Galessin ne lui a pas dit) ! Ensuite, Loth essaie de faire un discours militaire. (Ça va vraiment bien dans le mouvement de Lancelot...)
75. Le Paladin : Finies les exécutions et les tortures pour le Répurgateur : il prétend avoir reçu un message divin qui fait de lui un paladin : un chevalier solitaire au service de Dieu. Il réclame un peu d'entraînement et... Excalibur !
76. Le Choix de Gauvin : Gauvain fait face à un choix : il doit renier son oncle Arthur, ou renier son père Loth, roi d'Orcanie, qui a trahi et s'est rangé avec Lancelot. Mais pourquoi choisir ? (Et juste parce que Loth a trahi, il n'est pas un allié? Euh...)
77. Le Face-à-face - 1/2 : Lancelot et Arthur ont rendez-vous à la taverne. Ferghus et Venec ont organisé la rencontre, mais semblent peu à l'aise à l'idée de s'approcher du bâtiment.
78. Le Face-à-face - 2/2 : La rencontre d'Arthur et Lancelot. Lancelot admet qu'il ne veut pas être roi de Bretagne. Pour Arthur, le Graal est la Lumière pour tout son peuple. Pour Lancelot, le Graal est pour lui, pour l'élite. Une chose est sûre, chacun ne veut pas tuer l'autre. Mais entre la vie de l'autre et le Graal, ils choisiront chacun le Graal.
79. L’Usurpateur : Arthur, Père Blaise et Léodagan font les comptes. Arthur veut sauter vite au seul sujet qui l'intéresse, une demande d'Élias pour de l'or pour les fournitures. Qui l'obtient tout de suite, faisant rager Léodagan, puis Merlin. Étrange...
80. Fluctuat nec mergitur : Caius n'est toujours pas sur son domaine. Arthur doit essayer de trouver le moyen de lui dire qu'il veut raser le camp romain.
81. La Blessure d’Yvain : Yvain est « sauvagement attaqué » (par un clodo unijambiste...) et s'est blessé. On le ramène chez Caius pour le soigner...
82. Corpore sano II : Le maître d'armes exige la présence d'Arthur à l'entraînement. Comme Arthur n'est pas intimidé par ses insultes, il ne se sent pas tout à fait lui-même...
83. L’Enchanteur : Arthur a besoin de Merlin pour enchanter un objet. Il lui explique l'idée : des plaques d'invisibilité. Encore faut-il que Merlin comprenne...
84. Les Bien Nommés : Tout le monde pensait que Léodagan était mort...parce qu'Yvain et Gauvain testaient leurs nouveaux noms. Gauvain reprendrait le nom de Chevalier au Lion, et Yvain deviendrait l'Éléphant de Carmélide. Mais il a confondu éléphant et... orphelin !
85. Drakkars ! : Yvain et Gauvain guettent. Ils voient des bateaux au loin. Ce sont des marchands ou des ennemis? Ils ne veulent pas donner l'alerte pour rien ! Mais... ce sont des drakkars !
86. L’Approbation : Visite d'Ygerne, la mère d'Arthur, et Cryda, sa tante. Elles sont très heureuses de l'échange d'épouses! Mevanwi est de la haute société de Vannes ! Bien mieux que ces péquenauds de Carmélide ! Arthur admet qu'elles n'ont pas tort...
87. La Prisonnière : La Dame du Lac, prise pour une clodo, s'est faite prendre et se retrouve aux oubliettes. Et Arthur doit trouver une raison crédible pour la libérer et qu'on ne la chasse pas du château. Ce n'est pas facile...
88. Les Paris III : Le tavernier essaie encore de convaincre Karadoc et Perceval de parier sur un « combat de chiens ».
89. Alone in the Dark II : Karadoc a peur tout seul dans le noir (il a peur des spectres, mais il ne laisse pas une bougie allumée parce qu'il a aussi peur des incendies...). Arthur doit rester avec lui. Karadoc rassure Arthur : il ne regrette pas l'échange. Il n'aime seulement pas être seul. Il était bien conscient bien que récupérer Guenièvre allait être difficile et il ne savait pas s'ils allaient s'entendre. Il confie à Arthur un présentiment qui s'avère légitime : Guenièvre n'est pas bien avec Lancelot et il se peut qu'elle soit retenue de force par ce dernier.
90. Les Plaques de dissimulation : Merlin a la mission de créer des plaques de dissimulation. Élias doute de ses habiletés, même en menuiserie. Merlin est vexé. Il lui dit qu'il est bien capable de faire... la menuiserie ! Mais il admet enfin qu'il a besoin de l'aide d'Élias pour la partie magie (et qu'à deux c'est plus sympa...). Ils réussissent, et Merlin les apporte au camp d'Arthur... mais il ne les trouve plus !
91. Le Vice de forme : Karadoc a un souci. Il ne veut plus récupérer Guenièvre. Il voudrait que ça revienne comme avant. Il demande au Père Blaise s'il y avait un vice de forme qui annulerait l'échange d'épouses. L'absence d'une des deux femmes en serait un, mais il serait trop tard. Mais contre toute attente, Arthur est quand même d'accord d'annuler.
92. L’Inspiration : Perceval et Arthur parlent au bord du lac. Un beau moment de réflexion sur la situation et la condition humaine. Perceval est moins con qu'il ne donne l'impression.
93. Le Renoncement - 1/2 : Mevanwi prend très à cœur son statut de reine. Elle dirige les séances de doléances assise sur le trône. Elle en arrive même à museler Bohort. Elle ne veut surtout pas être comparée à Guenièvre qui ne s'intéressait guère aux questions du royaume.
94. Le Renoncement - 2/2 : Arthur arrive en salle du trône où Mevanwi règne en séance de doléances. Arthur dit à Mevanwi qu'il l'aime (malgré le fait qu'elle lui tape sur le système), mais que ça ne marchera pas. Il a profité de leur liaison pour essayer de se soutirer de la situation (Lancelot, le Graal, la Bretagne...). Mais les dieux n'aiment pas leur histoire et le prouvent. Il lui annonce qu'il renonce à elle. Les maîtresses (surtout Aelis) s'intéressent... Karadoc veut bien la reprendre, mais il précise à Mevanwi que c'est elle qui doit le demander.
95. L’Entente cordiale : Guethenoc a mis feu à la grange de Roparzh, et l'autre a mis feu au cabanon du premier, ce qui a déclenché un énorme incendie de forêt. Arthur est vraiment fatigué de leur rivalité perpétuelle (« vos conneries », dit-il). On les menace de les retirer de leurs terres. Ils font tout leur possible pour s'entendre...
96. Les Endettés : Perceval et son fidèle acolyte Karadoc se présentent à l'auberge, mais le tavernier les accueille à coups de fourche ! Leurs dettes coûtent plus cher que l'établissement lui-même. Ils s'en vont donc demander au roi Arthur de payer leurs dettes de bistrot ...
97. Double Dragon : Lancelot part pour une mission de quatre jours avec Galessin. Il attache Guenièvre à son lit « pour la protéger de la tentation de partir ». Dans une caverne, au détour d'un souterrain, ils tombent sur Arthur et Merlin ! Ils se donnent rendez-vous au soir pour un duel. Que ni l'un ni l'autre tiendra. Lancelot triomphe et s'absente de nouveau à la caverne pour finir sa mission. Arthur se fout de passer pour pleutre, il comprend bien que Lancelot sera absent trois jours de son camp...
98. Le Sauvetage : Les plaques de dissimulation fonctionnent parfaitement : Arthur et ses hommes attaquent le camp de Lancelot ! Victoire ! Arthur retrouve Guenièvre ficelée à son lit. Finalement, elle a bien honte. Elle lui demande ce qu'il va faire d'elle. Il lui répond « Reine de Bretagne, si ça vous tente... » Se rappelant comment elle est, et qu'Angharad reviendra aussi, il feint de regretter un peu. (Mais juste pour la forme... parce que finalement, il est bien content de la revoir...).
99. Le Désordre et la Nuit 1 et 2 : Loth, Galessin et Dagonet essaient de tirer au clair les conséquences de la victoire d'Arthur au camp de Lancelot, de la reprise de Guenièvre, et de la déroute de leur tentative de coup d'État. Loth abandonne Lancelot. Il ordonne un nettoyage total du camp. Loth et son groupe vont demander humblement pardon. Ça vaut mieux de passer pour des cons que de se faire écarteler... L'espion dit à Arthur que Lancelot n'est pas encore rentré. De plus, il confirme qu'on pense qu'il est en train de devenir fou : il voit un homme en noir dans la forêt qui le suit. À Kaamelott, au lac, en ce jour de solstice d'été, devant Arthur et Guenièvre, Karadoc et Mevanwi, réunis comme avant, c'est la cérémonie de baptême de Perceval. Lancelot arrive au camp et le trouve désert, Guenièvre comprise. Il est en crise. L'homme en noir le rejoint !
100. Teaser livre V : Comme son nom l'indique...